Téléchargez
notre application
Ouvrir

Quatre policiers camerounais tués par une bombe

reuters.com  |   |  194  mots

YAOUNDE (Reuters) - Quatre policiers camrounais ont été tués et six autres blessés samedi dans un attentat imputé aux séparatistes anglophones, ont annoncé dimanche les autorités.

"Le gouvernement condamne avec la plus grande fermeté, un acte criminel et lâche, perpétré par des bandes armées et des terroristes sans foi ni loi", a dit le gouvernement dans un communiqué.

L'attaque commise dans la Région du Sud-Ouest n'a pas été revendiquée, mais le ministre de la communication a accusé les "terroristes sécessionnistes".

Les séparatistes anglophones protestent depuis plus d'un an contre la marginalisation dont ils se disent victimes de la part du gouvernement du président Paul Biya, très majoritairement composé de francophones.

En octobre, les séparatistes ont proclamé l'indépendance d'un Etat baptisé "Ambazonie", déclenchant une riposte de l'armée camerounaise.

Le conflit, l'un des plus importants défis qu'ait eu à connaître le président Biya plus de trois décennies de pouvoir, alimente également les tensions entre Cameroun et Nigeria, accusé par Yaoundé de servir de sanctuaire aux séparatistes.

(Josiane Kouagheu, Nicolas Delame pour le service français)