Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les locations de vacances entre particuliers grimpent encore

reuters.com  |   |  277  mots
Les locations de vacances entre particuliers grimpent encore[reuters.com]
(Crédits : Charles Platiau)

PARIS (Reuters) - La fréquentation des logements touristiques loués par des particuliers sur des plates-formes internet comme Airbnb, Abritel-Home Away ou Leboncoin.fr a représenté 36 millions de nuits facturées en 2018 en France, soit 15 % de plus qu'en 2017, selon une estimation publiée mardi par l'Insee.

Cette progression toujours solide marque cependant un ralentissement par rapport à la tendance des années précédentes: l'année 2017 avait été marquée par une hausse de 19%, après un essor de 25% en 2016.

Ce tassement reflète principalement le ralentissement de la fréquentation des résidents (en hausse de 13% l'an dernier après +18% en 2017 et +30% en 2016)

A l'inverse, la fréquentation de la clientèle habitant à l'étranger - qui représente un tiers des séjours - a continué d'afficher une vive progression l'an dernier (+20%).

En termes géographiques, l'Île-de-France et la province ont connu en 2018 des taux de croissance comparables, respectivement 15% et 16%, pour les locations touristiques entre particuliers via des plates-formes internet.

"En 2018 comme en 2017, 83% des logements loués se situent en province", souligne l'Insee.

Au total, l'an dernier, les nuits facturées pour des locations touristiques proposées par des particuliers via des plates-formes internet ont représenté 14% de l'activité totale de l'hébergement touristique marchand, contre 13% en 2017.

Même si cette part reste bien inférieure aux hébergements collectifs proposés par des professionnels (hôtels, campings, résidences et villages vacances), elle a connu une franche progression ces dernières années: en 2015, les logements loués par des particuliers via internet ne représentaient que 9% de l'ensemble de la fréquentation touristique totale.

(Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)