Téléchargez
notre application
Ouvrir

EDF : Le redécoupage associerait nucléaire et réseau de transport

reuters.com  |   |  295  mots
Edf: le redecoupage associerait nucleaire et reseau de transport[reuters.com]
(Crédits : Charles Platiau)

PARIS (Reuters) - La réorganisation en cours d'EDF pourrait aboutir au découpage du groupe en deux entités distinctes dont l'une associerait l'ensemble de ses activités nucléaires, ses centrales hydroélectriques et le réseau de transport d'électricité (RTE), rapporte mercredi Le Monde sur son site internet.

Cet "EDF bleu" serait détenu à 100% par la maison mère EDF, qui serait elle-même totalement détenue l'Etat français, aujourd'hui propriétaire de 83,7% du capital du groupe.

Dans le même temps, un "EDF vert" composé de la branche commerce, des énergies renouvelables (hors hydroélectricité), du distributeur Enedis et du spécialiste des services Dalkia, verrait son capital ouvert au privé.

Toujours selon Le Monde, "le groupe et l'exécutif doivent échanger dès cet été pour arriver en septembre ou en octobre à une position commune (et) défendre ensuite leur cause devant la nouvelle Commission européenne en décembre".

Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy a récemment évoqué la possibilité que le groupe sépare ses activités au sein d'un même ensemble afin d'avoir deux bilans comptables distincts et de pouvoir améliorer sa capacité de financement, confirmant ainsi la piste d'un traitement spécifique des activités nucléaires de l'entreprise en France.

EDF plaide cependant en faveur d'une réforme de la régulation, le groupe soulignant que le système de l'Arenh (Accès régulé au nucléaire historique) qui permet à ses concurrents de lui acheter de l'électricité d'origine nucléaire à des prix inférieurs à ceux du marché, le pénalise lourdement.

NOTE: Les informations du journal Le Monde n'ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

(Benjamin Mallet, édité par Cyril Altmeyer)