Téléchargez
notre application
Ouvrir

Un prix d'inventeur européen 2019 pour un chercheur de l'Inserm

reuters.com  |   |  379  mots
Un prix d'inventeur europeen 2019 pour un chercheur de l'inserm[reuters.com]
(Crédits : Regis Duvignau)

PARIS (Reuters) - Le Français Jérôme Galon, chercheur de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a été récompensé jeudi par le prix de l'inventeur européen de l'année dans la catégorie recherche, décerné par l'Office européen des brevets (OEB).

Cet immunologiste et ses collègues ont mis au point un test de diagnostic du cancer fondé sur la réponse immunitaire du patient permettant de mieux évaluer la gravité d'un cancer mais aussi de mieux prédire le risque de récidive ou les chances de survie.

Ce test, qui a fait l'objet de 15 brevets européens détenus par l'Inserm, est commercialisé sous le nom d'Immunoscore® par la société HalioDx dont Jérôme Galon est le cofondateur. Il est d'ores et déjà décliné pour le cancer colorectal et un type de cancer du poumon.

"L'invention de Jérôme Galon a eu un grand retentissement dans le domaine de l'oncologie", selon le président de l'OEB, António Campinos, cité dans un communiqué.

"En créant une start-up et en recourant au dépôt de brevet, Jérôme Galon a pu commercialiser ce nouveau procédé, permettant à ses travaux de recherche d'avoir un impact utile - c'est-à-dire en aidant les gens", a-t-il poursuivi.

D'autres chercheurs ont également été récompensés dans quatre autres catégories lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à Vienne, en Autriche.

Lauréats du prix de l'inventeur européen de l'année de l'OEB pour l'industrie, les Autrichiens Klaus Feichtinger et Manfred Hackl ont développé une approche améliorant l'efficacité du recyclage du plastique.

La généticienne espagnole Margarita Salas Falgueras a reçu le prix du public et le néerlandais Rik Breur a été primé dans la catégorie PME pour avoir mis au point un revêtement à base de fibres s'inspirant des oursins, alternative écologique aux peintures toxiques des bateaux et des infrastructures marines.

Dans la catégorie des non-européens, la récompense a été décernée au Japonais Akira Yoshino, inventeur de la batterie lithium-ion en 1983 et qui n'a cessé depuis d'oeuvrer à son amélioration.

(Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)