Téléchargez
notre application
Ouvrir

Séoul riposte à Tokyo avec le retrait de certains avantages commerciaux

reuters.com  |   |  257  mots

SEOUL (Reuters) - La Corée du Sud a annoncé lundi son intention de retirer en septembre le Japon d'une "liste blanche" de pays bénéficiant d'avantages commerciaux, Séoul rendant ainsi la pareille à Tokyo dans un contexte d'aggravation des tensions entre les deux pays.

Des régulations plus strictes s'appliqueront le mois prochain aux exportations sud-coréennes vers le Japon liées à l'industrie de l'armement et aux machines-outils, précise dans un communiqué le ministère sud-coréen du Commerce, de l'Industrie et l'Energie.

Le gouvernement japonais avait annoncé il y a dix jours qu'il allait retirer à compter du 28 août la Corée du Sud de sa liste des "partenaires de confiance". Séoul avait alors répliqué en assurant que la Corée du Sud ne connaîtrait pas "une nouvelle défaite" face au Japon.

La question des indemnisations réclamées par la Corée du Sud pour ses ressortissants soumis à un régime de travail forcé dans des entreprises japonaises durant la Seconde Guerre mondiale nourrit un long contentieux entre Tokyo et Séoul.

Cette querelle s'est intensifiée le mois dernier quand le Japon a annoncé un renforcement des restrictions sur les exportations vers la Corée du Sud de trois composants essentiels à l'électronique grand public.

Dans son communiqué, le ministre sud-coréen de l'Industrie Sung Yun-Mo dit être prêt à tout moment à engager des discussions avec le gouvernement japonais.

(Heekyong Yang et Ju-min Park, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)