Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Maison blanche étudie une baisse des cotisations sociales

reuters.com  |   |  271  mots
La maison blanche etudie une baisse des cotisations sociales, rapporte le washington post[reuters.com]
(Crédits : Mohamed Abd El Ghany)

WASHINGTON (Reuters) - Des conseillers de la Maison blanche étudient la possibilité d'une baisse temporaire des cotisations sociales acquittées par les salariés et par les employeurs afin de pallier un ralentissement de l'activité économique aux Etats-Unis, rapporte le Washington Post lundi.

Le quotidien note que cette hypothèse de travail exprime la crainte croissante qui s'exprime parmi les conseillers économiques de Donald Trump à un peu plus d'un an de l'élection présidentielle de 2020 à laquelle le président sortant entend briguer un second mandat.

Le journal précise que pour l'instant les conseillers de Trump n'en sont qu'au stade des discussions et qu'aucune décision n'a été prise pour demander au Congrès d'approuver une telle mesure.

Un responsable de la Maison blanche, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, a toutefois tenu à nuancer les informations publiées par le Washington Post.

"Comme l'a dit hier Larry Kudlow (conseiller économique à la Maison blanche), de nouvelles réductions d'impôts pour les Américains sont certainement envisagées, mais une baisse des cotisations sociales n'est pas à l'étude pour l'instant", a-t-il déclaré à Reuters.

Des millions d'Américains acquittent une cotisation sur leur revenu d'un montant de 6,2% dont le produit sert à financer le Medicare (le système d'assurance-santé fédérale au profit des personnes âgées de plus de 65 ans) et des programmes de la sécurité sociale.

L'administration Obama avait réduit le taux de cette cotisation à 4,2% pour encourager la consommation des ménages après la crise financière de 2008 avant de la ramener à 6,2% en 2013.

(David Alexander; Pierre Sérisier et Arthur Connan pour le service français)