Téléchargez
notre application
Ouvrir

Etats-Unis : Le département d'Etat approuve la vente de chasseurs à Taiwan

reuters.com  |   |  332  mots
Washington approuve une possible vente d'avions de combat a taiwan[reuters.com]
(Crédits : Ints Kalnins)

WASHINGTON (Reuters) - Le département d'Etat américain a approuvé la vente à Taiwan de chasseurs F-16 pour un montant de huit milliards de dollars, a annoncé la Defense Security Cooperation Agency, agence chargée du transfert de matériel militaire au sein du Pentagone.

L'accord potentiel porte sur 66 appareils, 75 moteurs General Electric ainsi que sur d'autres systèmes, précise l'agence dans une note d'information à l'adresse du Congrès.

L'agence estime que cet accord sert les intérêts américains et va aider Taiwan à maintenir une défense crédible.

La Chine a déjà critiqué cette vente d'armes, l'une des plus importantes entre les Etats-Unis et Taiwan que le gouvernement chinois considère comme une province rebelle. Pékin a promis des "mesures de rétorsion" sans en préciser la nature.

"Ces chasseurs sont essentiels pour améliorer la capacité de Taiwan à défendre la souveraineté de son espace aérien qui est soumis à une pression croissante de la République populaire de Chine", a commenté Jim Rish, président de la commission des Affaires étrangères du Sénat américain, dans une récente déclaration.

Le secrétaire d'Etat Mike Pompeo avait précisé lundi que Donald Trump avait informé le Congrès de cette vente la semaine passée.

La présidente de Taiwan, Tsai Ing-wen, a déclaré que cet accord allait permettre à son pays de bâtir une nouvelle force aérienne et de renforcer ses capacités de défense.

"Avec des capacités de défense renforcées, Taiwan sera certainement mieux en mesure d'assurer la paix et la stabilité dans le détroit et dans la région face à des défis sécuritaires", a-t-elle estimé.

La semaine passée, Taiwan a annoncé faire un effort inédit depuis dix ans dans l'accroissement de ses dépenses militaires en raison des tensions avec la Chine.

(David Alexander avec Yimou Lee à Taipei;Pierre Sérisier pour le service français)