Téléchargez
notre application
Ouvrir

Borne se veut rassurante sur la sécurité du réseau ferré

reuters.com  |   |  269  mots
Borne se veut rassurante sur la securite du reseau ferre[reuters.com]
(Crédits : Charles Platiau)

PARIS (Reuters) - La ministre des Transports, Elisabeth Borne, s'est voulue rassurante mercredi au sujet de la sécurité du réseau ferré en France, alors que Le Parisien fait état d'un rapport d'audit évoquant la persistance de problèmes de maintenance comparables à ceux ayant provoqué l'accident meurtrier de Brétigny-sur-Orge (Essonne).

Cet accident avait fait sept morts et des dizaines de blessés le 12 juillet 2013.

D'après le quotidien, un rapport "confidentiel" de l'Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) constate "un écart majeur sur le niveau de maîtrise du processus de maintenance de l'infrastructure" et relève des cas récurrents d'anomalies constatées par la SNCF mais non traitées dans les délais réglementaires.

"S'il y avait un problème de sécurité immédiat, l'EPSF aurait arrêté un équipement, arrêté une circulation", a souligné Elisabeth Borne sur RTL.

"Mais évidemment on va tous être vigilants (...) à ce que les correctifs soient apportés à court terme, à moyen terme, que toutes ces insuffisances trouvent des réponses", a-t-elle déclaré.

La ministre des Transports - désormais également en charge de la Transition écologique et solidaire à la suite du départ de François de Rugy - a imputé cette situation à des "décennies de sous-investissements et de tout TGV".

Elle a souligné que la réforme ferroviaire, définitivement adoptée par le Parlement en juin 2018, prévoyait de porter les investissements pour le réseau à "3,6 milliards d'euros par an (soit) 50% de plus que ce qui se faisait au cours de la dernière décennie".

(Myriam Rivet, édité par Elizabeth Pineau)