Téléchargez
notre application
Ouvrir

Italie : Le Parti démocrate prêt à former une coalition avec le M5S

reuters.com  |   |  409  mots
Italie: le parti democrate pret a former une coalition[reuters.com]
(Crédits : Yara Nardi)

par Angelo Amante et Crispian Balmer

ROME (Reuters) - Le Parti démocrate (PD) s'est dit prêt mercredi à entamer des négociations avec le Mouvement 5 étoiles (M5S) en vue de la formation d'une coalition gouvernementale.

Nicola Zingaretti, chef de file du parti, a souhaité explorer la piste d'un partage du pouvoir avec le mouvement contestataire pour les trois dernières années de la législature. Si elle ne mène nulle part, a-t-il déclaré, des élections anticipées devront avoir lieu.

Le président Sergio Mattarella doit entamer mercredi des consultations qui se poursuivront jeudi pour trouver une issue à la crise politique provoquée par l'effondrement de la coalition formé en juin 2018 par le M5S et la Ligue. Le président du Conseil, Giuseppe Conte, lui a remis sa démission mardi après avoir prononcé un discours très virulent à l'encontre de Matteo Salvini.

Décidé à tirer parti de sa popularité croissante, le chef de file du parti d'extrême droite, qui est aussi vice-président du Conseil et ministre de l'Intérieur, a annoncé le 8 août que la coalition n'était plus viable et a réclamé des législatives anticipées, sans envisager que le PD et le M5S pouvaient s'associer pour former un nouveau gouvernement sans passer par la case électorale.

CINQ CONDITIONS

Nicola Zingaretti a posé cinq conditions à une telle alliance : que l'Italie reste fidèle à l'Union européenne, que le parlement joue un rôle central, que le respect de l'environnement soit au coeur du développement économique, que Rome adopte une autre politique à l'égard des migrants et dans le domaine économique pour stimuler les investissements.

"Si ces conditions sont prises en compte dans les prochains jours (...), nous sommes disposés à assumer la responsabilité de former un gouvernement de changement pour l'ensemble de la législature", a-t-il déclaré.

Le chef de l'Etat devait recevoir un à un les chefs de file de tous les partis, en commençant par les plus modestes, à partir de 14h00 GMT. Le tour des grands mouvements viendra jeudi et les consultations avec le M5S, dont le sera reçu à 15h00 GMT.

Matteo Salvini a fait savoir qu'il inviterait Sergio Mattarella à convoquer de nouvelles élections. Selon le Corriere della Sera, qui évalue à 10% la probabilité d'un retour anticipé aux urnes, il a toutefois exprimé des doutes en privé.

(Avec Gavin Jones et Giselda Vagnoni; Jean-Philippe Lefief pour le service français)