Téléchargez
notre application
Ouvrir

Ryanair : Nouvelle grève en vue des pilotes au Royaume-Uni, pas en Irlande

reuters.com  |   |  415  mots
Ryanair: nouvelle greve en vue des pilotes au royaume-uni, pas en irlande[reuters.com]
(Crédits : Francois Lenoir)

DUBLIN/LISBONNE (Reuters) - Une requête de Ryanair visant à empêcher des pilotes britanniques de se mettre en grève à la fin de la semaine a été rejetée mercredi par un tribunal de Londres.

La compagnie aérienne irlandaise voulait faire interdire une action programmée par la British Airlines Pilots Association (BALPA) pour jeudi et vendredi.

Le syndicat se dit toutefois ouvert à la discussion et est prêt à annuler la grève si la direction de Ryanair accepte un nouveau cadre de négociations.

"Même à ce stade, nous faisons de notre mieux pour éviter toute perturbation. La balle est dans leur camp", a déclaré à Reuters le secrétaire général de la BALPA, Brian Strutton.

En revanche, la justice irlandaise a accordé à Ryanair les moyens d'empêcher les pilotes basés à Dublin d'entamer une grève cette semaine.

La compagnie irlandaise bataille pour éviter une nouvelle vague de contestations parmi ses salariés, un an après avoir fait face à des grèves sur les salaires et les conditions de travail qui avaient provoqué d'importantes perturbations et des centaines d'annulations de vols.

Au Portugal, le personnel de cabine de la compagnie a débuté une grève de cinq jours. Pour l'heure, les perturbations que pourraient subir les passagers sont limitées, aucune annulation de vols n'étant à déplorer.

Le syndicat portugais des équipages de cabine, le SNPVAC, a rencontré mercredi le ministre portugais des Infrastructures et du Logement pour discuter de la situation de l'emploi, notamment des conséquences de la fermeture éventuelle de la base de Ryanair à Faro dans le sud du pays.

"Le gouvernement dispose de mécanismes pour sanctionner les entreprises qui ne respectent pas la loi et Ryanair met tout en œuvre pour y échapper (la loi)", a déclaré à Reuters Fernando Gandra, le directeur de SNPVAC.

La présidente du syndicat, Luciana Passos, a déclaré que 70% à 80% des membres d'équipage étaient actuellement en grève, bien qu'il n'y ait eu ni retards importants ni annulations de vols dans les aéroports de Lisbonne, Porto et Faro.

"Il s'agit d'attirer à nouveau l'attention sur les problèmes rencontrés par les équipages de Ryanair, sur la manière dont Ryanair opère au Portugal et sur l'impunité totale avec laquelle Ryanair opère", a déclaré Luciana Passos.

(Graham Fahy, Padraic Halpin, Conor Humphries et Alastair Macdonald à Dublin et Catarina Demony à Lisbonne; Matthieu Protard pour le service français, édité par Danielle Rouquié)