Téléchargez
notre application
Ouvrir

Une figure de l'opposition biélorusse brièvement détenue à la veille de la présidentielle

reuters.com  |   |  232  mots
Une figure de l'opposition bielorusse brievement detenue a la veille de la presidentielle[reuters.com]
(Crédits : Vasily Fedosenko)

MINSK (Reuters) - Maria Kolesnikova, un des piliers de la campagne de la candidate de l'opposition biélorusse à la présidence, a été brièvement arrêtée samedi à la veille du scrutin avant d'être relâchée, a annoncé l'équipe de Svetlana Tikhanouskaïa.

Elle est une des principales figures du défi lancé par l'opposition à Alexander Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans.

D'après le communiqué de l'équipe de campagne, la police aurait attribué son interpellation à une erreur d'identité. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès des autorités.

Kolesnikova appartenait à l'équipe de campagne d'un autre candidat, Viktor Babariko, arrêté et inculpé de malversations financières en juin dernier. Elle s'est ralliée à la candidature de Tikhanouskaïa.

Malgré une situation économique dégradée, la question toujours présente des droits civiques et sa gestion de la crise sanitaire, l'ancien directeur de kolkhoze à l'époque soviétique, qui gouverne la Biélorussie depuis 1994, semble assuré de décrocher dimanche un sixième mandat d'affilée.

Mais Svetlana Tikhanouskaïa, ancienne professeur d'anglais sortie de l'ombre après l'arrestation au mois de mai de son mari, le blogueur Sergueï Tikhanouski, qui briguait la présidence, a créé la surprise lors de la campagne, attirant des foules rarement vues en Biélorussie depuis l'éclatement de l'Union soviétique.

(Andrei Makhovsky; version française Henri-Pierre André)