Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Sanofi va passer à la dernière phase d'essais pour son vaccin

reuters.com  |   |  616  mots
Coronavirus: sanofi va passer a la derniere phase d'essais pour son vaccin[reuters.com]
(Crédits : Charles Platiau)

par Matthias Blamont

PARIS (Reuters) - Sanofi a annoncé lundi le lancement "dans les prochaines semaines" d'une étude de phase III pour son candidat vaccin contre le COVID-19 développé avec GSK à la suite de résultats d'essais montrant une forte réponse immunitaire chez les adultes, toutes tranches d'âge confondues.

Le groupe pharmaceutique français prévoit ainsi que ce vaccin sera approuvé au quatrième trimestre 2021, sous réserve de résultats positifs de cette étude de phase III et des évaluations réglementaires.

Sanofi et GSK prévoient de lancer dans les prochaines semaines une étude de phase III internationale randomisée, en double aveugle, avec plus de 35.000 participants issus d'un large panel de pays.

Lors des études de phase II, ce candidat vaccin recombinant avec adjuvant a induit la production de concentrations élevées d'anticorps neutralisants chez les adultes, toutes tranches d'âge confondues, à des niveaux comparables à ceux observés chez des personnes qui s'étaient rétablies d'une infection COVID-19, a déclaré Sanofi.

Il a aussi provoqué une forte réponse immunitaire après l'administration d'une seule dose chez des patients ayant déjà été infectés.

"Les résultats intermédiaires de phase II montrent une séroconversion dans 95% à 100% des cas, après l'administration d'une deuxième dose, dans toutes les tranches d'âge (18 à 95 ans)", écrit Sanofi dans un communiqué.

La séroconversion fait référence à la capacité du vaccin à amener le corps à produire des anticorps contre le virus mesurés dans le sang. Les prochains essais seront basés sur des infections réelles.

A la Bourse de Paris, l'action Sanofi prenait 0,3% dans la matinée contre un repli de 0,4% du CAC 40. A Londres, le titre GSK reculait de 0,35% contre une baisse de 0,64% pour l'indice FTSE.

LE VACCIN DE SANOFI POURRAIT SERVIR DE RAPPEL

Sanofi a par ailleurs fait savoir que son vaccin pourrait servir de rappel pour d'autres vaccins.

"De manière intéressante, nous avons observé que notre vaccin a généré une réponse aux anticorps plus élevée chez les personnes ayant déjà contracté le COVID-19; nous analysons cela plus en détail car cela pourrait suggérer que notre vaccin pourrait servir éventuellement de rappel, quel que soit le vaccin reçu (au préalable)", a déclaré à la presse Su-Peing Ng, responsable mondiale des affaires médicales pour les vaccins chez Sanofi.

Selon Su-Peing Ng, le candidat vaccin de Sanofi n'a pour le moment pas été testé sur les variants du coronavirus mais cela est prévu en phase III.

Elle a ajouté que Sanofi menait en parallèle des études pour évaluer ses vaccins contre les variants dont les résultats devraient être publiés prochainement.

L'annonce de ce lundi constitue un soulagement pour Sanofi et GSK, qui avaient subi en décembre un revers dans le développement de leur vaccin candidat contre le COVID-19 lorsque de précédents résultats préliminaires s'étaient avérés insatisfaisants chez les personnes âgées.

Outre ce vaccin, qui utilise une technologie classique, Sanofi développe également un candidat vaccin à ARN messager en partenariat avec Translate Bio <TBIO.O>. Il a lancé en mars la première phase des essais cliniques.

Si le vaccin de Sanofi était approuvé, il viendrait bien après celui de l'alliance Pfizer-BioNTech et celui de Moderna, qui ont été homologués respectivement fin 2020 et début 2021 par l'Agence européenne des médicaments.

La pandémie due au coronavirus, apparue en décembre 2019 en Chine, a fait à ce stade 162,75 millions de contaminations dans plus de 210 pays et territoires.

(Avec Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault et Bertrand Boucey)