Téléchargez
notre application
Ouvrir

Un euro trop faible compliquerait la lutte contre l'inflation, dit Villeroy (BCE)

reuters.com  |   |  245  mots
Un euro trop faible complique la lutte contre l'inflation, dit villeroy (bce)[reuters.com]
(Crédits : Sarah Meyssonnier)

(Correction titre)

PARIS (Reuters) - La faiblesse actuelle de l'euro sur les marchés des changes pourrait compliquer les efforts de la Banque centrale européenne (BCE) pour atteindre son objectif de maîtrise de l'inflation, a déclaré lundi François Villeroy de Galhau.

La monnaie unique européenne est tombée récemment à son plus bas niveau face au dollar depuis début 2017 en réaction au resserrement monétaire plus agressif aux Etats-Unis que dans l'Union européenne.

Cette faiblesse de l'euro renchérit le coût des produits et matières premières libellés en dollars, comme le pétrole, accentuant les pressions inflationnistes.

"Nous allons surveiller attentivement les développements du taux de change effectif, en tant que facteur important d'inflation importée", a déclaré Villeroy de Galhau pendant une conférence à la Banque de France, dont il est le gouverneur.

"Un euro trop faible irait à l'encontre de notre objectif de stabilité des prix", a-t-il ajouté.

Alors que l'inflation dans la zone euro atteint des niveaux records, la BCE a indiqué qu'elle allait probablement relever ses taux directeurs en juillet.

François Villeroy de Galhau, qui est membre du conseil des gouverneurs de la BCE, a dit s'attendre à une réunion "décisive" en juin concernant la remontée des taux, et à un "été actif" en matière de politique monétaire.

(Reportage Leigh Thomas, version française Tangi Salaün, édité par Kate Entringer et Matthieu Protard)

1 mn