Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Assemblée générale de BNP Paribas perturbée par des militants écologistes

reuters.com  |   |  395  mots
L'assemblee generale de bnp paribas perturbee par des militants ecologistes[reuters.com]
(Crédits : Dado Ruvic)

PARIS (Reuters) - L'assemblée générale de BNP Paribas, qui s'est déroulée mardi au Carrousel du Louvre à Paris, a été perturbée par des militants qui ont dénoncé le financement par les banques du secteur des énergies fossiles.

Lors de la présentation des engagements de la banque en matière de lutte contre le réchauffement climatique, retransmise en direct sur internet, des militants des ONG Amis de la Terre France, Action Non-Violente COP21 et Alternatiba Paris ont procédé à un "happening" dans la salle où se trouvaient les actionnaires, contraignant la direction à interrompre durant une vingtaine de minutes ses présentations aux actionnaires.

Le président du conseil d'administration de BNP Paribas, Jean Lemierre, a appelé l'assistance au calme pour permettre à l'assemblée générale de se poursuivre jusqu'à son terme.

Les trois ONG ont expliqué dans un communiqué avoir voulu notamment dénoncer les liens qu'elles qualifient de "toxiques" entre la banque et l'énergéticien TotalEnergies qui, rappellent-elles, a obtenu récemment un prêt de 8 milliards de dollars auprès de banques, parmi lesquelles BNP Paribas.

Interrogé sur ce prêt lors de l'assemblée générale, Jean-Laurent Bonnafé, le directeur général de la banque, a expliqué que la ligne de crédit n'était pas destinée à financer des projets dans le secteur de l'énergie.

Le prêt a été accordé à TotalEnergies pour assurer la liquidité des marchés de l'énergie et permettre aux groupes d'énergie de répondre aux appels de marge dans un contexte de flambée des prix de l'énergie à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, a ajouté Jean-Laurent Bonnafé.

"Ces lignes ont été mises à disposition pour que le système fonctionne. Donc ce n'est pas du tout une ligne qui est destinée à financer des projets", a-t-il dit aux actionnaires.

"C'est une ligne d'intérêt général puisqu'elle contribue, avec d'autres lignes mises en place pour d'autres énergéticiens à travers l'Europe, à faire fonctionner les marchés de l'électricité, du gaz et du pétrole", a-t-il souligné.

L'assemblée générale de BNP Paribas s'est tenue en présentiel pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus en 2020.

(Reportage Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot et Sophie Louet)

2 mn