Téléchargez
notre application
Ouvrir

La pollution tue 9 millions de personnes par an dans le monde, selon une étude

reuters.com  |   |  383  mots
La pollution tue 9 millions de personnes par an dans le monde, selon une etude[reuters.com]
(Crédits : Afolabi Sotunde)

(Reuters) - L'aggravation de la pollution de l'air et du saturnisme a maintenu le niveau des décès dus à la contamination de l'environnement dans le monde à 9 millions par an depuis 2015, montre une étude publiée mardi.

La pollution atmosphérique due aux processus industriels ainsi que l'urbanisation ont entraîné une augmentation de 7% des décès liés à la pollution entre 2015 et 2019, selon l'analyse des données sur la mortalité mondiale et les niveaux de pollution faite par les scientifiques de l'ONG Pure Earth.

"Nous nous trouvons dans la marmite et nous mijotons lentement", a déclaré Richard Fuller, co-auteur de l'étude et directeur de Pure Earth. Mais contrairement au changement climatique, au paludisme ou au VIH, "nous n'avons pas accordé beaucoup d'attention (à la pollution environnementale)", estime-t-il.

Une étude publiée en 2017 estimait également le nombre de décès dus à la pollution à environ 9 millions par an - soit environ un décès sur six dans le monde - et le coût pour l'économie mondiale à près de 4.600 milliards de dollars par an (4.360 milliards d'euros).

Cela place le nombre de décès dans le monde dus à la pollution au même niveau que ceux causés par le tabagisme. Le coronavirus SARS-CoV-2, en comparaison, a tué environ 6,7 millions de personnes dans le monde depuis le début de la pandémie.

Selon l'étude publiée mardi, les décès dus aux polluants traditionnels sont en baisse dans le monde. Mais ils restent un problème majeur en Afrique et dans certains autres pays en développement.

Les décès causés par l'exposition aux polluants modernes, tels que les métaux lourds, les produits agrochimiques et les émissions de combustibles fossiles, "montent tout simplement en flèche", augmentant de 66% depuis 2000, a déclaré Rachael Kupka, co-auteure de l'étude et directrice exécutive de l'Alliance mondiale pour la santé et la pollution, basée à New York.

Selon l'étude, les dix pays les plus touchés par les décès liés à la pollution sont le Tchad, la République centrafricaine, le Niger, les îles Salomon, la Somalie, l'Afrique du Sud, la Corée du Nord, le Lesotho, la Bulgarie et le Burkina Faso.

(Reportage Gloria Dickie; version française Camille Raynaud)

2 mn