Téléchargez
notre application
Ouvrir

Air France-KLM et CMA CGM nouent une alliance stratégique dans le fret aérien

reuters.com  |   |  693  mots
Air france-klm et cma cgm s'allient dans le fret aerien[reuters.com]
(Crédits : Stephane Mahe)

par Tim Hepher et Gus Trompiz

PARIS (Reuters) -Air France-KLM et CMA CGM ont annoncé mercredi nouer un partenariat stratégique dans le fret aérien qui verra le groupe familial de transport maritime devenir un actionnaire de référence du groupe franco-néerlandais de compagnies aériennes.

L'accord conclu entre les deux entreprises prévoit que CMA CGM prendra jusqu'à 9% du capital d'Air France-KLM sur la durée de leur partenariat, prévu pour une durée initiale de 10 ans.

Cette prise de participation se ferait dans le cadre d'une possible augmentation de capital telle qu'annoncée en février dernier par Air France-KLM.

Selon les données Refinitiv, CMA CGM deviendrait alors le quatrième plus gros actionnaire du groupe aérien, après l'Etat français, la compagnie China Eastern Airlines et l'Etat néerlandais.

Cet accord n'est pas sans rappeler l'alliance entre la compagnie allemande Lufthansa et la compagnie maritime MSC en vue d'une prise de participation dans la compagnie italienne ITA (Italia Trasporto Aereo).

Avec de tels accords, compagnies aériennes et armateurs espèrent tirer parti de la forte demande pour le fret aérien dans un contexte de fortes perturbations dans les chaînes d'approvisionnement du fait de la pandémie de coronavirus.

"Les armateurs ont gagné beaucoup d'argent ces dernières années et l'investissent désormais de façon judicieuse pour élargir leur offre de services avec d'autres modes de transport comme l'aérien et pour être présent sur l'ensemble de la chaîne de transport", explique Peter Sand, analyste en chef chez Xeneta, une plate-forme spécialisée dans le fret.

En Bourse, le titre Air France-KLM profite de cette annonce et s'adjuge 6,84% à 4,233 euros, signant la meilleure performance du SBF 120 à 12h51.

"Ce partenariat entre Air France et CMA CGM est vraiment très intéressant. C'est clairement un accord historique qui devrait booster la division fret d'Air France-KLM", souligne Grégoire Laverne, gérant actions internationales, chez Apicil Asset Management.

Le ministère néerlandais des Finances a indiqué que l'Etat néerlandais soutenait le partenariat considéré comme "bon pour la situation financière" d'Air France-KLM.

Air France-KLM et CMA CGM indiquent dans un communiqué commun qu'ils espèrent avec ce partenariat dégager "d'importantes synergies de revenus".

"Air France-KLM et CMA CGM exploiteront ensemble et en exclusivité la totalité de la capacité des appareils tout cargo de leurs compagnies respectives", ajoutent les deux entreprises.

Cela concerne 10 appareils actuellement en activité, auxquels viendront s'ajouter 12 autres en commande.

Le partenariat, qui devrait être opérationnel à horizon janvier 2023, porte aussi sur les capacités en soute des appareils d'Air France-KLM assurant le transport de passagers.

Le projet, qui doit obtenir le feu vert des régulateurs, prévoit en outre la nomination d'un représentant de CMA CGM au conseil d'administration d'Air France-KLM.

Cette résolution sera soumise à l'assemblée générale d'Air France-KLM prévue le 24 mai prochain.

"Ce partenariat s'inscrit pleinement dans la stratégie du groupe CMA CGM et son ambition de devenir un leader en matière de logistique intégrée au service de ses clients", a déclaré Rodolphe Saadé, le PDG de CMA CGM.

Le transporteur maritime, qui se développe dans les solutions logistiques non maritimes, a lancé l'an dernier une division dédiée au fret aérien. CMA CGM a aussi annoncé en avril le rachat de près de la totalité du capital du groupe de transport et de logistique automobile Gefco.

Selon les données de Xeneta, quelque 2 milliards de tonnes de marchandises sont transportées chaque année par voie maritime contre 60 à 70 millions de tonnes par voie aérienne.

Air France-KLM a annoncé le 17 février prévoir de lever jusqu'à quatre milliards d'euros afin de rembourser les aides versées par la France et les Pays-Bas pour faire face à l'impact de la pandémie.

Le groupe a reçu en 2020 un total de 10,4 milliards d'euros de prêts garantis par les deux pays.

(Reportage Tim Hepher et Gus Trompiz, avec Sudip Kar-Gupta, version française Matthieu Protard, édité par Nicolas Delame, Kate Entringer et Jean-Michel Bélot)

3 mn