Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les actions européennes piétinent, Air France-KLM se distingue

reuters.com  |   |  320  mots
Les actions europeennes pietinent, air france-klm se distingue[reuters.com]
(Crédits : Sarah Meyssonnier)

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes hésitent en début de séance mercredi, la poussée d'optimisme favorisée la veille par l'amélioration de la situation sanitaire en Chine et la progression soutenue des ventes au détail aux Etats-Unis cédant le pas à la prudence qu'imposent la remontée des taux d'intérêt et l'accélération de l'inflation.

À Paris, le CAC 40, qui progressait à l'ouverture, perd 0,1% à 6.423,67 points à 07h45 GMT. À Londres, le FTSE 100 cède 0,13% et à Francfort, le Dax recule de 0,11%.

L'indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,14%, le FTSEurofirst 300 de 0,06% et le Stoxx 600 de 0,1%.

Ce dernier a gagné 1,22% mardi et le CAC 40 1,3%, avant que Wall Street ne termine sur une hausse soutenue (+2,02% pour le Standard & Poor's 500).

Mais les contrats à terme sur les grands indices américains suggèrent un repli après la publication de plusieurs statistiques venues rappeler aux investisseurs que les difficultés sont loin d'avoir disparu, qu'il s'agisse de la contraction de l'économie japonaise au premier trimestre et surtout de l'accélération de l'inflation britannique à 9% sur un an en avril.

Mardi, après la clôture des places européennes, le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, avait en outre réaffirmé sa détermination à relever les taux aussi haut que nécessaire pour faire refluer l'inflation.

Les marchés surveilleront à 09h00 GMT les chiffres définitifs des prix à la consommation dans la zone euro le mois dernier.

Dans l'actualité des sociétés cotées, Air France-KLM gagne 2,65% après l'annonce d'un partenariat avec le géant du transport maritime CMA CGM, qui devrait entrer à son capital à hauteur de 9%.

En baisse, Elior chute de 10,46% après ses résultats annuels et de nouvelles prévisions inférieures à celles évoquées il y a six mois, que le groupe de restauration collective avait suspendues en janvier.

(Rédigé par Marc Angrand)

2 mn