Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Russie veut interdire aux étrangers de recourir à ses mères porteuses

reuters.com  |   |  293  mots
La russie veut interdire aux etrangers de recourir a ses meres porteuses[reuters.com]
(Crédits : Pavel Mikheyev)

(Reuters) - Les députés russes ont approuvé mardi en première lecture un texte de loi visant à interdire aux étrangers de recourir aux mères porteuses en Russie, un projet visant implicitement les Occidentaux sur fond de guerre en Ukraine.

Le recours à des mères porteuses rémunérées est légal en Russie même si cette pratique est critiquée par des organisations religieuses qui la considèrent comme une commercialisation de la procréation.

L'un des rédacteurs du texte, adopté à la quasi-unanimité en première lecture, a déclaré qu'une telle législation était nécessaire pour mettre les enfants nés en Russie à l'abri du danger.

Elu de Russie unie, le parti majoritaire soutenant le président Vladimir Poutine, Vassili Piskariov a déclaré qu'en l'état actuel de la loi, "nous ne pouvons pas suivre le destin d'un seul bébé".

"Nous ne savons pas qui sont leurs parents, leurs prétendus 'père' et 'mère' ni pourquoi ils achètent un bébé", a déclaré l'élu à la Douma, estimant qu'environ 40.000 enfants nés en Russie de mères porteuses avaient quitté le pays pour être élevés par des étrangers.

"Pourquoi devrions-nous dépenser notre argent pour résoudre les problèmes démographiques d'autres pays?" a-t-il ajouté, proposant que les bébés nés de mères porteuses en Russie obtiennent automatiquement la nationalité russe "afin de pouvoir connaître leur destin".

Pour entrer en vigueur, le texte doit encore être adopté à l'issue de deux autres lectures à la Douma, puis être examiné par le Conseil de la Fédération, la chambre haute du Parlement, et être promulgué par Vladimir Poutine.

(Reportage Reuters; version française Federica Mileo)

2 mn