Swiss Life récolte les fruits de son programme de réduction de coûts

 |   |  610  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'assureur suisse a abaissé ses coûts de 324 millions de francs et applique son plan d'économies à la lettre.

Malgré l'appréciation du franc suisse (voir page 3), l'assureur SwissLife enregistre un bénéfice net, en hausse de 49,8% (à 403 millions de francs). Il a notamment profité d'un effet fiscal positif de 89 millions de francs suisses. Le bénéfice d'exploitation a quant à lui progressé de 8,9% (à 452 millions de francs). Ces bons résultats sont à mettre sur le compte de l'application du programme de rationalisation des coûts, qui court de 2009 à 2012. « Dans le cadre du programme d'entreprise Milestone, SwissLife peut réagir de manière ciblée à la situation économique actuelle, à la chute des taux d'intérêt à des niveaux très bas et aux effets monétaires négatifs », constate Bruno Pfister, PDG du groupe.

L'assureur poursuit l'amélioration de ses gains de productivité. À fin juin, il a réduit ses coûts de 2%, pour une économie de 17 millions de francs. Et depuis 2008, il les a abaissés de 324 millions de francs. Mais la cible n'est pas encore atteinte : Milestone prescrit une coupe comprise entre 350 et 400 millions de francs d'ici 2012.

La réduction du nombre de salariés sur un an a contribué à la diminution des coûts. Ils sont passés de 7.483 à 7.214 personnes, soit une baisse de 3,6%. En France, SwissLife a engagé un plan de réorganisation interne et prévoit de déménager d'ici fin 2011 à Levallois Perret pour une économie estimée entre 2 et 4 millions d'euros. Le total des charges pour l'ensemble du groupe a diminué de 1,6% au premier semestre.

La société AWD qui avait fortement affecté les résultats de l'assureur en 2009, en raison de coûts de restructuration élevés (53,7 millions d'euros) s'est redressée. Le bénéfice d'exploitation de ce prestataire allemand de services financiers racheté en 2008 par SwissLife, est en effet en hausse (+ 7%).

L'autre axe majeur du plan Milestone porte sur la rentabilité des affaires nouvelles. La marge sur affaires nouvelles est passée de 0,9% à 1,6% entre juin 2011 et juin 2010, et leur valeur grimpe de 46,5 %. Cette augmentation des marges doit se poursuivre, pour coller à l'objectif des 2,2% à horizon 2012.

Pour ce faire, le groupe helvète mise notamment sur l'augmentation des primes, le développement des produits en unités de compte et des produits dits « de risque », comme la prévoyance ou la santé. Plus de 70 % des affaires nouvelles concernaient au premier trimestre 2011 des contrats d'assurance vie en unités de compte ou des contrats de prévoyance, conformément à l'objectif fixé par le plan. SwissLife stimule pour cela la distribution sur les « canaux indépendants », comme les conseillers en gestion de patrimoine, les « boutiques santé » ou Internet. Au final, la marge de solvabilité du groupe augmente de 172% à 177%.

Collecte d'assurance-vie : tous dans le même bateau

Swiss Life n'aura pas fait mieux que ses concurrents. Sa collecte brute diminue de 13 % au premier semestre 2011 par rapport à l'an dernier. Avec des disparités selon les pays : en France, elle fléchit de 16,7 % et en Allemagne de 17,7 %, alors qu'elle croît de 10,8 % en Suisse. Tous les assureurs sont touchés par ce phénomène baissier. La collecte brute d'Aviva en France chute de 16 %, dans un marché en baisse de 11 % selon la profession. La diminution de la collecte nette (versements totaux retranchés des sorties) est plus importante encore. Celle d'Axa tombe à 3,6 milliards d'euros au premier semestre, contre 6 milliards d'euros l'an dernier. Celle de CNP Assurances baisse de 48 % en France, quand celle de Groupama dévisse de 60 % à 70 %. Pour l'ensemble du marché français à fin juin, la collecte nette en assurance vie plonge de 46 %. Cette morosité s'explique à la fois par les incertitudes fiscales, la baisse des taux de rendement, la mise en avant de l'épargne de court terme par les banques, et la baisse du pouvoir d'achat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/08/2011 à 9:59 :
Id

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :