Icade triple (+198%) son bénéfice net et va absorber ANF Immobilier

 |   |  520  mots
(Crédits : © Jacky Naegelen / Reuters)
Année faste pour la société immobilière d'investissement cotée, acteur majeur du Grand Paris et filiale de la Caisse des dépôts, qui annonce un bénéfice net de 170,3 millions d'euros, contre 58 millions d'euros en 2016. Après le rachat à Eurazeo de 50,5% du capital d'ANF Immobilier, puis l'OPA qui a suivi, Icade souhaite passer à la fusion par absorption.

Pour Icade, 2017 fut une année faste, marquée par une forte activité locative et par l'acquisition d'ANF Immobilier au dernier trimestre, a annoncé lundi 12 février la filiale immobilière de la Caisse des dépôts, indiquant au passage avoir plus que triplé son bénéfice net entre janvier et décembre.

Dans le détail, la société a dégagé un bénéfice net de 170,3 millions d'euros, contre 58 millions d'euros en 2016, soit une hausse de 193,9%, précise un communiqué publié avant-Bourse. Il intègre un produit exceptionnel: le remboursement futur de la taxe de 3% sur les dividendes, soit 35 millions d'euros.

Tous les chiffres dans le vert

Le flux de trésorerie (cash-flow net courant) est ressorti en hausse de 8,5% à 353,2 millions d'euros, légèrement supérieur à sa prévision relevée fin novembre: Icade avait annoncé tabler sur une croissance d'"environ 8%", contre "+7%" auparavant. Pour l'année en cours, la filiale de la CDC prévoit une croissance du flux de trésorerie (cash-flow net courant) "de l'ordre de +5%" contre +8,3% sur l'exercice écoulé.

Très scruté chez les foncières, le résultat net récurrent (EPRA) s'élève à 319,1 millions d'euros, en hausse de 7,5%.

Sur Euronext Paris, l'action grimpait de 2,62 % en fin de matinée, lundi 12 février.

Après le rachat, projet de fusion avec la foncière ANF

Icade, détenue à 39% par la CDC et 18,5% par Crédit Agricole Assurances, a acquis l'an dernier la société foncière ANF Immobilier, valorisée 409 millions d'euros, et détenant 169.773 m2 de surfaces loués.

Après avoir racheté en octobre 50,5% du capital pour 213 millions d'euros auprès d'Eurazeo, puis lancé sur le reste du capital une offre publique d'achat (OPA), ouverte du 16 novembre au 6 décembre 2017) Icade détenait, au 31 décembre, 85,17% du capital d'ANF et 84,91% des droits de vote, précise le communiqué.

L'opération devrait être approuvée par les assemblées générales extraordinaires des deux sociétés au mois de juin.

La foncière santé en plein forme

En 2017, l'activité locative a été élevée: 57 baux, représentant une surface de 152.175 m2 ont été renouvelés tandis que des nouveaux baux ont été signés pour 211.600 m2. Quant à la foncière santé qui détient des murs de cliniques, elle a vu ses revenus locatifs progresser de 3,6% à 214,9 millions d'euros et la valeur de son portefeuille de 3,3% à 2,3 milliards d'euros.

Le pôle promotion voit de son côté son chiffre d'affaires augmenter de 20,3% à 1,2 milliard d'euros et son portefeuille foncier de 12,5% à 2,4 milliards.

Les revenus locatifs de la foncière tertiaire en légère baisse

Les revenus locatifs de la foncière tertiaire ont légèrement décru, de 1,1% à 375,4 millions d'euros après des cessions, tandis que son portefeuille de projets de développement souvent "au coeur du Grand Paris" représentait à fin décembre, 1,8 milliard d'euros. A fin décembre, le taux d'occupation de la foncière tertiaire était de 92,5%, en hausse de 1,4 point.

Un dividende de 4,30 euros par action, en hausse de 7,5% sera proposé lors de l'assemblée générale du 25 avril.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :