La modernisation d'Orly permettra t-elle d'accueillir des A380 à l'avenir ?

 |   |  364  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
ADP prévoit de créer d'ici à 2018 une nouvelle salle d'embarquement pour les vols internationaux qui pourra accueillir l'A380. La direction rappelle qu'aucune compagnie aujourd'hui présente à Orly n'a le projet d'ouvrir des vols en A380.

En présentant ce mercredi le projet de modernisation d'Orly dévoilé par La Tribune le 3 octobre le PDG d'Aéroports de Paris (ADP), Pierre Graff, contraint de quitter ses fonctions le 11 novembre, date à laquelle il aura atteint la limite d'âge (65 ans), a voulu d'emblée déminer certains sujets qui font tousser les riverains. Oui la superficie d'Orly sera bel et bien augmentée de 100.000 mètres d'ici à 2018 (soit 30%) mais « sans augmentation des capacités des aérogares originelles ». L'espace supplémentaire (un bâtiment de jonction entre Orly ouest et Orly sud ainsi qu'une nouvelle salle d'embarquement de 20.000 mètres carré sera donc utilisée, dit-on, pour améliorer la fluidité des passagers et l'amélioration de la qualité des services avec notamment la mise en place de commerces. Pour autant, ces nouvelles installations permettront d'accueillir plus de passagers si ce phénomène devait se produire (le trafic annuel est de 27 millions de passagers).

"L'A380 fait peur" aux riverains

En outre pas question de demander une modification du couvre-feu à Orly ni du plafonnement de l'aéroport à 250 000 mouvements annuels (atterrissages et décollages), deux décisions qui appartiennent à l'Etat. Cette limite pousse d'ailleurs les compagnies à utiliser des appareils de plus grande taille pour pouvoir transporter davantage de passagers. Sur ce point, Pierre Graff a voulu écarter les craintes des riverains concernant l'arrivée éventuelle de l'A380 à Orly avec ce projet de modernisation. «Je n'ai pas connaissance d'une compagnie aujourd'hui présente à Orly vouloir exploiter l'A380 », a-t-il dit, indiquant que « l'A380 faisait peur » aux riverains en raison de ses capacités.

Les A380 pourront être au contact du terminal
Pour autant, rien n'empêchera une compagnie aérienne à exploiter des A380 à Orly à l'avenir. Au contraire, car les futures installations pourront l'accueillir dans de meilleures conditions qu'aujourd'hui. En effet, en tant qu'aéroport de déroutement de l'A380 en cas d'incident, Orly peut déjà accueillir cet appareil mais, dans cette éventualité, l'avion est « garé » au large «au large » (il n'est pas au contact du terminal). Avec la nouvelle salle d'embarquement pour les vols internationaux, les A380 pourront aller jusqu'à la salle d'embarquement. Celle-ci sera en mesure d'accueillir de gros volumes de passagers.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2012 à 6:41 :
Bizarre cette peur de l'A380 de la part des riverains. Je vis à côté d'un aéroport (à l'étranger) et les A380 font partie de loin des avions les moins bruyants. Je souffre par contre quand j'entends les 747 qui décollent.
a écrit le 18/10/2012 à 1:21 :
Excellente question, pertinente et utile. La réponse également. L'article me fait penser à une autre question : quel est le rayon d'action opérationnel minimal ? Des vols intérieurs sur des courtes distances de 1000 - 1500 km sont-ils exploitables par les compagnies ?
a écrit le 17/10/2012 à 19:18 :
Construction d'une nouvelle aérogare sans augmentation des capacités originelles.... Celle là, il fallait l'oser! Elle est presque aussi bonne que celle de Gayssot expliquant que la mise en service de pistes supplémentaires à CDG ne signifiait pas une augmentation du trafic.
Comme le disait le grand poète réunionnais Tonton David: " moi je suis sûr, sûr, qu'on nous prend pour des cons, moi je suis sûr, quelque chose ne tourne pas rond"!
a écrit le 17/10/2012 à 17:38 :
A quand une liaison ferroviaire digne de ce nom, comme dans tous les aéroports importants du monde, entre Roissy et Orly via le centre ville ?
a écrit le 17/10/2012 à 16:47 :
L'A380 est pourtant plus silencieux que beaucoup d'autres gros porteurs (B747, 777, A340)
Réponse de le 18/10/2012 à 8:59 :
Un A380 silencieux, ça se saurait !
Tous ceux qui l'on entendu décoller à Roissy, le savent, à basse altitude et en montée, il faut les soulever les 500 t du 380 et pour ça les 4 moteurs font leur job mais pas sans bruit !
Le décollage d'Orly face à l'ouest apporte une complexité supplémentaire, l'avion monte en altitude par rapport au niveau du terrain, mais le terrain monte aussi, ce qui fait que les gros porteurs restent très longtemps entre 400 et 800 m par rapport au sol du plateau de Villejust/Nozay/Les Ulis.St Jean etc.... En plus il y a pour certains vols un long virage vers l'est ou le sud qui réduit le taux de montée et allonge la durée de perception du bruit pour les habitants du sud franciliens.
N'oubliez pas qu'il y a plus de 330 mouvements par jour sur une période de 18h, c'est à dire un avion toute les 3 mn en moyenne. En début de matinée, c'est presque toutes les minutes !
Essayez de vous concentrer sur un livre ou une conversation en vous arrêtant toute les 3 mn...
Essayez de dormir la journée quand travaillez la nuit ou en horaire décalé...
Essayez de faire un cours dans un collège avec une interruption toute les 3 mn...
La région sud de Paris est très calme et c'est l'émergence du bruit de l'avion et la répétitivité qui est le plus gênant.
Oui, les habitants survolés sont inquiets de voir arriver d'autres gros porteurs, même si ADP dit ne pas avoir prévu d'équipements spécifiques pour le 380 sur la nouvelle aérogare internationale (une passerelle pour accès au pont supérieur du 380 = plusieurs millions d'euro d'investissement),
Oui, les habitants survolés aspirent à un peu de tranquillité quand ils sont venus s'installer à plusieurs dizaines de kilomètres de Paris dans une campagne tranquille.
Oui, les habitants survolés espèrent que l'on trouvera une solution pour réduire le bruit mais aussi la pollution de leur région.
Réponse de le 21/10/2012 à 18:09 :
NOZAY91 votre commentaire est completement partisan. OUI l' A380 est plus silencieux qu'un 777 de AF a moteur GE90 qui rugit carrément au décollage. Il est bien plus silencieux que les vieux 747 de Corsair a Orly. Il est plus silencieux que certains 757 a moteur RB211 qui produisent un sifflement assourdissant. Et vous trouvez le moyen de nous prouver par A+B que c'est une hantise pour les ORY-sien.....ben écoutez, partez vivre dans le 77 alors!
Réponse de le 21/10/2012 à 21:20 :
TAMBrasil Votre conclusion fait clairement avancer le débat!
Toute l'IDF est survolée, que ce soit pas les avions de Roissy, du Bourget ou d'Orly, le bruit est partout. Si on y ajoute les RER, TGV et autoroutes, il n'existe plus d'endroit pour vivre au calme.
Mais B777, B747, A340 ou A380... un gros porteur produit de la gêne pour des centaines de milliers de populations survolées. Et je ne suis pas le seul à le penser.
Il y a en plus un quota de gros porteurs sur Orly à ne pas dépasser, c'est ce qu'il faudra surveiller, en plus du non déplafonnement du nombre de mouvements et du "couvre-feu". Ces textes existent et protègent des abus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :