Aéroports de Paris s'est-il fait rouler dans la farine en Turquie ?

 |   |  778  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Trois mois après l'acquisition par ADP de 38% du groupe aéroportuaire turc TAV pour 874 millions de dollars, la Turquie a annoncé vouloir construire un nouvel aéroport gigantesque à Istanbul pour 2015. Si elle se concrétisait, cette décision imprévue remettrait sérieusement en cause le retour sur investissement d'ADP, pour qui cette aventure n'était autre que sa plus grosse opération capitalistique.

Sueurs froides chez les dirigeants d'Aéroports de Paris (ADP). Trois mois et demi après avoir déboursé la somme de 874 millions de dollars pour acheter 38% du capital du groupe turc TAV, propriétaire de plusieurs aéroports dont Ataturk à Istanbul en pleine croissance, la question est sur toutes les lèvres. ADP, en procédant à la plus grosse acquisition de son histoire, celle qui devait lui garantir des relais de croissance exceptionnels, s'est-il fait rouler dans la farine ? Certains le craignent depuis l'annonce mi-août du ministre des transports turc, Binali Yildirim, du lancement d'un appel d'offres d'ici à la fin de l'année pour construire pour 2015 un troisième aéroport à Istanbul.  Avec une capacité initiale de 90 millions de passagers mais ouvant être étendu à 150 millions, celui ci serait gigantesque. L'un des plus grands du monde. Evalué à près de 10 milliards de dollars par certains observateurs, ce nouvel aéroport est destiné à répondre à la saturation de l'aéroport actuel d'Ataturk.

Saturation aéroportuaire

Problème, si cette saturation était prévue dans le business plan d'ADP, elle n'était pas attendue avant 2018. Surtout, il n'était pas question d'un tel investissement. « Lorsque nous avons acheté, la question de la saturation d'Istanbul se posait. A l'époque, il était question d'y répondre par une piste de décollage ou d'atterrissage supplémentaire, à la charge de l'Etat », a indiqué ce vendredi à La Tribune Pierre Graff, le PDG d'Aéroports de Paris, en aparté de la présentation des résultats semestriels, marqué par une chute du bénéfice net de 18%, à 147 millions d'euros. « Ce qui se passe en Turquie est un vrai sujet », admet un proche du gouvernement.

Dette de 3,1 milliards d'euros
Les risques sont de deux ordres pour ADP : TAV postule et construit le nouvel aéroport comme il semble vouloir le faire, et ADP se retrouve coincé à financer un investissement colossal au regard de sa taille (2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2011) qu'il n'avait pas prévu. Ceci, alors même que son endettement net s'est nettement creusé avec cette acquisition, à 3,1 milliards d'euros. Son ratio d'endettement (gearing) est passé de 61% fin 2011, à 87% fin juin 2012. Une évolution qui a d'ailleurs poussé l'agence Fitch à dégrader, en août, la note du groupe d'un cran à A+.
Plus grave, TAV n'obtient pas la gestion de la nouvelle infrastructure et son aéroport d'Istanbul sera complètement siphonné par le nouvel aéroport. Adieu Byzance. Le retour sur investissement partira en fumée. « Il y a un risque compte tenu de la taille de l'investissement par rapport à la taille d'ADP », explique un expert.

ADP piégé?

La proximité entre la signature du chèque par ADP et l'annonce turque est en effet troublante. ADP s'est-il fait piéger ? « Je ne peux pas penser une seconde que nous soyons lésés », a expliqué Pierre Graff, contraint de lâcher ses fonctions en novembre, date à laquelle il aura atteint la limite d'âge. Comme certains proches du gouvernement français, il pense qu'un tel projet ne peut se réaliser avant la fin de la concession d'ADP à Ataturk qui s'achève en 2020. Néanmoins, si ce troisième aéroport devait voir le jour avant, «il faudra que l'état turc nous indemnise pour la partie de la concession (qui serait impactée par l'ouverture d'un troisième aéroport, ndlr), ce qu'il a d'ailleurs dit ». Et de lâcher: « Nous allons aller aux nouvelles. Je ne suis pas très inquiet ».

Pour des observateurs, proches d'ADP, l'annonce du premier ministre turc s'apparente plutôt à un effet d'annonce dans le cadre des prochaines élections municipales d'Istanbul auxquelles le ministre pourrait se présenter.

Lock-up en général de 5 ans

Néanmoins, si l'affaire devait mal tourner, ADP a intérêt d'avoir bien verrouillé ses clauses de sortie. Car, comme l'a rappelé Pierre Graff, le lock-up (période durant laquelle les actionnaires ne peuvent pas vendre) est en général « d'au moins cinq ans ».

On est donc loin de l'euphorie qui régnait ce 12 mars quand ADP annonçait avoir arraché à la barbe de son rival Vinci l'acquisition de TAV. Pour autant, vendredi dans le document fourni à la presse et aux analystes, l'acquisition de TAV est toujours présentée comme « une étape décisive dans la stratégie internationale ». ll est vrai que sans parler de cette histoire de troisième aéroport, TAV est une excellente entreprise qui surfe sur la croissance vertigineuse de Turkish Airlines.
Au premier semestre TAV a, selon ADP, réalisé un chiffre d'affaires de 483 millions d'euros, en hausse de 20%, pour un bénéfice net de 48 millions et un Ebitda de 129 millions (+23%)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2014 à 11:26 :
Ils se sont fait avoir comme des bleus...
a écrit le 09/05/2013 à 1:29 :
ADP (établissement public) investit comme les collectivités locales, publiques elles aussi, dans des marchés ou des portefeuilles à risques, sans avoir de compte à donner, même pas à l'Etat? Je suis toujours surpris des prises de risques sur des millions d'Euros par des personnes n'ayant aucune responsabilités en cas d'échecs.
Par contre les financements pour le Canal Seine Nord qui auraient servi au développement de la France.... Peu de chose en vue.
Chapeau bas les Fonctionnaires de l'Etat. C'est beau les arbitrages et les sacrifices économiques de la France pour un Pays comme la Turquie qui ne perd pas une occasion de la jouer leader économique.
a écrit le 05/10/2012 à 3:39 :
Quand on voit le merdier qu'est Roissy, on se demande comment on peut conifer quelque chose a ADP!
a écrit le 30/09/2012 à 12:07 :
faudra trouver une autre excuse que ''oh lala les méchants turcs nous ont arnaqués''
pour expliquer aux actionnaires que le cash va être beaucoup plus faible cette année!!!

a écrit le 03/09/2012 à 22:45 :
La présentation de cet article et notamment de son titre, est très spéculative. Comment peut- on user de tels procédés de désinformation. Tout projet de cet envergure fait l'objet de travaux d'analyses bien antérieurs aux choix. De plus la Turquie étant un partenaire privilégier de l'Europe, les informations portant sur la création d'un aéroport n'ont pas du échapper aux organismes internationaux. Le reste n'est qu'écran de fumée.
a écrit le 03/09/2012 à 22:30 :
C'est la faute de la 5ribune qui a mal informé sur le plan éco, risque étc
en effet, ADP est équipé d'un service spécialisé dans la collecte d'info économiques etc
il ne pouvait pas l'ignorer
Il faut qu'ils pressent des cours dans le pays voisin de l'iran qui résiste à tous les boycotte de la communauté dite internationale et qui fait des progrès de jour en jour
a écrit le 03/09/2012 à 22:11 :
En Turquie on se fait rouler dans le couscous !
Réponse de le 04/09/2012 à 14:36 :
C'est sûr puisqu'en Turquie il n'y a pas de couscous !! Vous vous trompez de pays !
a écrit le 03/09/2012 à 19:08 :
Je pense que oui, si des idiots sont prêts à mettre le prix. Qui paiera en fin de compte? Nous bien sur et le responsable partira en plus avec un gros chèque comme au CIF .... C est nos responsables politiques qui sont fautifs... Peur de s attaquer aux dérives et aux patrons même des entreprises ou l état est actionnaire. Ils auraient tord de s en priver.
a écrit le 03/09/2012 à 18:08 :
Roulé dans la farine en Turquie. Ça ressemble fort à du loukoum !
a écrit le 03/09/2012 à 14:32 :
La chose était-elle prévisible? Je viens juste de taper dans Google: "Turquie nouvel aéroport projet Istanbul" Et je tombe sur un article de l'Express (http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/le-canal-d-istanbul-un-projet-pharaonique-pour-desengorger-une-ville-bondee_986853.html ) datant du 27.4.2011 Donc un an avant l'achat.
a écrit le 03/09/2012 à 13:28 :
A bas la Turquie qui finance et aide les salafistes pour tuer les syrien et les grecs ! ! !
Réponse de le 25/01/2013 à 7:48 :
Down with TORK, il ne faut pas boire avant d'écrire un post, mais après.
a écrit le 03/09/2012 à 12:55 :
Dites donc, ça ne vous fait pas penser à Areva avec Eramet.
Et toujours les mêmes élites aux commandes!
a écrit le 03/09/2012 à 10:09 :
Avec l?acharnement de la France sur le génocide arménien, les turcs ne vont rien nous épargner!
Eurocopter (EADS) a deja perdu il y a qques années un contrat de 50 hélicoptères d'attaque au profit d'Agusta. Messieurs les politiques il faut assumer!
Réponse de le 01/06/2013 à 22:46 :
Hélas une fois de plus nos politicards ne vont rien assumer!nous seuls contribuables allons renflouer ADP.c'est un très beau geste que d'Emm...er la Turquie pour son entrée dans la zone UE (surtout avec sa croissance de10% alors que l'on connait la notre) mais pour faire les gros bras,il faut avoir du muscle,à défaut de cerveau!!!
a écrit le 02/09/2012 à 23:30 :
Boycottons les voyages en Turquie qui siphonne le tourisme en Grèce ! ! !
a écrit le 02/09/2012 à 22:46 :
874 millions pour un kebab ? Bof, Mektoub ! ce n'est rien : ADP, c'est le contribuable français qui payera. Il est la pour ça. Quant aux responsables de cette délirante couillonnade, ils ne risquent rien car ce sont des fonctionnaires. Heureusement que je ne gère pas mon entreprise (maintenant offshore) comme cela.
Réponse de le 02/09/2012 à 23:05 :
Le fonctionnaire est le salarié smicard ONSHORE cher monsieur !
Vous vouliez parlé des fonctionnaire d'état au sens politique(parlementaires, ministres et toute leur bande de gauche comme de la droite :-)

Au fait vous avez remarqué qu'on vous appelera "expatrié" comme vous êtes parti à l'étranger pour travailler mais on appele vos amis d'offshore qui viennent en France "immigré".
C'est comme le reste, vous avez des préjugés erroné
Ce qui est inacceptable est qu'un fonctionnaire (Professeur ou Directeur) travaillant dans une école avec Bac+5 gagne 24 Kilo euro (2000 euro) par mois soit 100% de moins qu'un autre salarié dans une boite de Cac40 et 300% moins que le moyen international sinon vous ne seriez pas parti :-)
Réponse de le 02/09/2012 à 23:27 :
Directrice à Montreuil
Bien répondu M. Petros !
Petros a une analyse directe et fine
Stambuli (tomate en Turque) viendra une fois par an faire soigner ses dents et les détartrer en France, ailleurs, cela lui coûte un oeil + ses deux jambes
Réponse de le 03/09/2012 à 0:09 :
Donc, en somme, vous voulez que le service public devienne plus cher ? Et de ce fait, plus du "service" mais de la "ponction publique".
Je suis d'accord pour dire que certains postes de la fonction publique sont mal payés, mais ce n'est pas l'argent du privé que vous dénigrer mais la circulation interne. Le choix de servir le pays et les citoyens est une vocation que l'on ne vous a pas imposé. Aussi, pourquoi ne pas tout simplement réduire les hauts salaires qui existent dans les fonctions d'état et qui vont à l'encontre de la notion même de "service public".
Réponse de le 03/09/2012 à 1:23 :
@Petros et Nathalie : j'admire votre adaptabilité : vous vous plaignez qu'un prof bac+5 soit moins payé que dans lee privé...mais qu'attend-il pour démissionner ???on pourra ainsi dégraisser le mammouth !!!
Mais peut-être que le confort de la fonction publique, ses avantages, ses vacances, ses retraites supérieures, etc ne rendent frileux ..!!!??
Réponse de le 03/10/2012 à 12:30 :
ET QUI VA EDUQUER ET INSTRUIRE TES ENFANTS ?

ILS ETUDIENT PEUT ETRE DEJA A L'ETRANGER OU S'ILS SONT TROP NULS ONT LEUR PLACE RESERVEE DANS UNE ENTREPRISE DU CAC 40 OU AUTRE GRACE AUX RESEAUX DE PAP
a écrit le 02/09/2012 à 22:28 :
pas de panique ça peut nous arriver on est français et puis le patron à l'air confiant ne dit-il pas "Nous allons aller aux nouvelles. Je ne suis pas très inquiet"
a écrit le 02/09/2012 à 20:36 :
Mais non, la Turquie est un partenaire fiable qu'il faut absolument faire rentrer dans l'UE. Impossible qu'après avoir bénéficié des milliards de nos investissements et des milliards de notre aide structurelle et autres programmes de l'UE, ils nous fassent un coup pendable de ce type...
Réponse de le 03/09/2012 à 14:20 :
Je ne vois pas le rapport avec l'UE...Ce n'est quand même pas de la faute de l'Etat turc si ADP a décidé d'acheter TAV, si?
Réponse de le 25/01/2013 à 9:58 :
Et puis autre chose. Partenaires croit ou essaye de nous faire croire que la Turquie a béneficié de nos investissements et en aide structurelle. C'est faux. Dans l'histoire d'adhèsion les turcs sont perdants. Ils ont grand ouvert leur marché aux entreprises européennes, sans véritable contres-parties, en attendant une éventuelle adhèsion.
Réponse de le 19/02/2013 à 13:21 :
La Turquie n'est que le pays candidat, elle ne peut pas bénéficier des aides structurelles. De toute façon les aides structurelles est en volume une quantité négligeable par rapport aux échanges commerciaux...
Info pour les ignorants : Laurent Fabius a annoncé que la France compter lever le blocage sur des chapitres de négociation bloqués par Sarkoy. A commencer par la politique régionale. Et là on demandera aux turcs de mettre la main dans la porte-monnaie. Je pense que les turcs ne paieront pas avant d'être certains que d'autres chapitres de négociation seront aussi débloqués. L'affaire de l'ADP montre que ce ne sont pas des idiots.
a écrit le 02/09/2012 à 15:14 :
Tous les pays asiatiques sont des leurres dans lequel les occidentaux vont perdre des milliards. Les seuls à avoir compris cela à l'heure actuelle sont les américains, qui sont en train de faire revenir tous leurs capitaux dans leur pays. L'investissement sur court terme a vu ses limites. Car ni les chinois, ni les turcs ne sont des commerciaux de confiance, bien loin de là. Ces pays font travailler les ouvriers comme des esclaves, aucun droit du travail, pas de droits de l'homme et on ose encore les faire travailler, tout en continuant à créer du chômage en Europe. Sans parler des vols de brevets, du non respect de la concurrence, etc.

Les USA sont les rois du business et ont toujours eu 20 ans d'avance sur l'Europe, d'ici quelques années la Chine, la Turquie et bien d'autre vont s'écrouler comme un château de carte construit en vitesse sur du sable.
Réponse de le 01/06/2013 à 23:02 :
Les turcs ne proposent sûrement pas des rémunérations à4? de l'heure comme notre mode?e allemand pour avoir une croissance de 10%!!! Ou est l 'erreur? De plus ces peuples que l' on méprise sont beaucoup plus réactifs et intelligents que ce que l'on soupçonne ,ils ne sont pas englués dans un confort administratif et corporatiste .
a écrit le 02/09/2012 à 6:51 :
En principe on se fait voir par les Grecques, mais par les Turques ?
Réponse de le 02/09/2012 à 23:12 :
on peut dire qu'il s'agit d'une "tournante"
Réponse de le 03/09/2012 à 14:40 :
ça vaut mieux ! Grèce 11M habitants, Turquie, 7 fois plus !!!
a écrit le 02/09/2012 à 5:36 :
evidemment ce sont des fonctionnaires qui ont pris les décisions
a écrit le 02/09/2012 à 0:58 :
Il pourront pas se faire avoir..on investit jamais sans garanti...faut que l'on arrete de descendre nos amies turc n'est-ce pas raoul....bien au contraire dans ce pays ya tout a faire encore...l'an passee apres la chine ce sont les turc qui ont evolué en économie...moi je l'ai soutien fort..des braves personnes autour des pays terroriste..je trouve qu'il resiste tres bien..si notre pays se trouvé la bas je c pas si on tiendrai le coup...
a écrit le 02/09/2012 à 0:07 :
TAV, propriétaire de plusieurs aéroports dont Ataturk à Istanbul en pleine croissance ??? Mais quelle croissance, mais de quoi ils parlent au juste, la Turquie c'est fini, c'est fini la Turquie. Cette Eté beaucoup de grand investisseurs se sont rétiré ou gelés leurs participation publique ou privée dans cet Etat qui est au bord d'une guerre. Toute cette région du Moyen Orient est parti pour une long guerre. Mais arrêtez de nous faire croire que le conflit en Syrie va finir par un bouquet de fleurs. Sur la frontière turco-syrien t'a des milliers troups qu'arrivent prêt à s'affronter, Iran a placé ses missiles sur la Turquie en premier, la Russie a renforcé ses positions en Arménie en cas d'attaque et Assad il n'a même pas pensé à démissioner e quant à la situation Kurde et the Nord de Chypre, c'est des bombes à retardement, et après ça je li quoi? Croissance en Turquie ? Oui comme en Pologne en 1939, c'est just qu'après c'était fini la Pologne.
Réponse de le 02/09/2012 à 0:51 :
c'est quelle film sa je lai jamais vue :D
Réponse de le 02/09/2012 à 5:38 :
et si vous parliez français ???
Réponse de le 02/09/2012 à 13:22 :
Je parle Européen. La France n'est qu'un département.
Réponse de le 02/09/2012 à 23:35 :
c'est quelle film sa je lai jamais vue :D, - dans le même L'empire ottoman a disparu cent ans en arrière.
Réponse de le 04/09/2012 à 16:03 :
on a pas encore vue la suite du série ;)
Réponse de le 25/01/2013 à 10:04 :
Raoul, avant d'écrire n'importe quoi, pourquoi ne pas prendre la peine de vous renseigner un peu sur l'état du monde ?
Réponse de le 31/01/2015 à 23:23 :
Raoul nous sommes en 2015 tu es pas trop divin je pense
a écrit le 02/09/2012 à 0:05 :
C'est terrible à ce niveau; Erdogan a annoncé en 2011 lors de la campagne des legislatives qu'il allait construire un 3ème aeroport à Istanbul!!! dans le cadre de son projet "turquie 2023". ils sont fou chez adp..
Réponse de le 01/06/2013 à 23:15 :
Juste une interrogation, ils sont fous ces pseudos responsables-dirigeants ou bien très cons
et même pas dignes d'accéder à Pôle-Emploi(il y a d'autres candidats de valeur qui pourraient tout à fait remplacer ces loques) dommage pour eux,et pour nous,ils ne sont pas amis de...ou de la promotion X.
a écrit le 01/09/2012 à 22:31 :
Bien sûr que NON, un grand pays touristique a besoin d'un second aéroport, la compagnie nationale turque Pegasus Airline pratique des tarifs défiant toute concurrence, allez y que de belles mosquées, sauf si vous êtes allergique aux minarets.
a écrit le 01/09/2012 à 22:26 :
On écrit "ADP s'est il fait piéger" et non "ADP s'est-il fait piégé".

Lamentable de la part d'un journal qui veut se faire grand.
Réponse de le 02/09/2012 à 16:02 :
toi,tu devrais relancer la dictée de Pivot
a écrit le 01/09/2012 à 21:52 :
Question: peut on passer des joint venture avec tous les pays : la question est: sont ils tous corrects dans leurs relations d'affaires? DANONE avec une certaine eau chinoise en a également fait les frais ... Et ce ne sont pas des fonctionnaires, pourtant, mais la loyauté en affaire est à prendre en comptes. Si elle n'existe pas, alors, il faut se tourner vers autre chose!
a écrit le 01/09/2012 à 21:14 :
Si c est le cas, j espere que les dirigeants d ADP auront la pudeur de demissioner.
Réponse de le 02/09/2012 à 5:39 :
mais ADP, c'est l'Etat !!!!!!
a écrit le 01/09/2012 à 19:14 :
ADP est une boite publique de fonctionnaires habitués à leur confortable monopole.

Ils ont cru s'acheter un monopole en Turquie.

N'est pas capitaliste qui veut.

Quand ADP aura acquis une culture capitaliste, elle pourra s'aventurer dans le monde. En attendant que tous ces fonctionnaires aient pris leur retraite, qu'ADP se contente de vivre sur son monopole.
a écrit le 01/09/2012 à 19:10 :
L'etat n'est pas majoritaire dans ADP. Le hic, c'est que le PDG -nomm? par le CA, donc les actionnaires- est un ex-haut fonctionnaire, saisi, comme ses collègues par le vertige de l'entreprise privée, monialisée et peu avare en rémunérations variables. Comme Pierre Richard à Dexia. "Monsieur Le Trouhadec saisi par la débauche" , (Jules Romain) dit à ce sujet tt ce qu'il faut savoir.
CV DE PIERRE GRAFF

Carrière[modifier]

Après plusieurs postes d?ingénieur dans des directions départementales de l?équipement, Pierre Graff évolue au sein de différents ministères avant de devenir directeur général de l?aviation civile de 1995 à 2002.
En 2002, il devient directeur de cabinet de Gilles de Robien, ministre de l?équipement, des transports, du logement, du tourisme et de la mer.
En 2003, il devient président du conseil d'administration, puis président-directeur général d'Aéroports de Paris. Son mandat a été renouvelé en 2009.
Réponse de le 02/09/2012 à 8:17 :
il faut relire de temps à autre le "syndrome de peter"
Réponse de le 02/09/2012 à 13:18 :
Ah oui, celui qui pète tout le temps !!!
a écrit le 01/09/2012 à 16:42 :
Amusant. Amusant que de telles méthodes soient encore utilisées en France. On doit considérer que les français sont des imbéciles auxquels on peut faire gober de telles histoires. Un projet d'une telle importance surtout en Turquie où tout le monde se mêle de tout, ne se fait pas en secret. Il court en général sur des années. Sont consultés les compagnies concernées pour une pré-intention ainsi que les techniciens constructeurs dont les groupes français sont les premiers mondiaux, etc. Il faut donc s'attendre à la préparation d'une surprise comme la reprise d'ADP par Vinci ou un soutien autre à cette société.
a écrit le 01/09/2012 à 16:04 :
La bonne nouvelle pour les français, c?est que les chinois qui étaient pressentis pour financer et construire le nouvel aéroport viennent d?indiquer aux turcs qu?ils ne donneraient pas suite pour l?instant, parce qu?ils craignent que la Turquie n?entre en conflit armé avec la Syrie d?El Assad dont ils soutiennent le régime.
a écrit le 01/09/2012 à 16:01 :
C'est à se demander si les dirigeants d'ADP se sont au moins rendus une fois sur place. Car quand on connaît l'emplacement de l'aéroport Atatürk à Istanbul et la ville, on se rend très vite compte qu'une nouvelle piste d'atterrissage ou de décollage n'est pas possible.
Quant à un troisième aéroport, cela fait un moment que la rumeur tourne, mais encore faut-il s'intéresser à la Turquie pour le savoir !
a écrit le 01/09/2012 à 14:51 :
ils auraient du envoyer Woertz : il est Maître Négociateur dans le foncier...
a écrit le 01/09/2012 à 14:42 :
Quelle sanction financière pour ceux qui ont commis cette erreur qui va certainement coûter socialement et économiquement cher à tous les membres de cette société, y compris aux actionnaires ? Pourquoi ne pas exiger une diminution des salaires, primes incluses, des dirigeants à la hauteur du préjudice, un peu comme le vendeur qui voit sa vente lui échapper et perd sa commission ? Qu'est-ce qui pourrait justifier d'un traitement différent ? Rien !
a écrit le 01/09/2012 à 14:21 :
Comme d habitude, comme France-Telecom, EDF, etc....Les Français paient cher les services et énergie en France pour que ces sociétés monopolistique aillent perdre NOTRE argent dans des aventures à l'étranger..
Il faut dissocier ces sociétés, Société pour la France -gérer en père tranquille pour avoir des tarifs abordables- et une autre société TOTALEMENT indépendante, sans possibilité pour la société Française d'être actionnaire ou caution de la société étrangère. Des règles simples appliqués par les particuliers qui ne sont pas "énarques".
a écrit le 01/09/2012 à 14:21 :
Les Ottomans ont roulé les petits Français. ADP ferait mieux d'améliorer Roissy par exemple ne serait-ce qu'en mettant notamment en place une liaison ferroviaire digne de ce nom avec le centre-ville.
a écrit le 01/09/2012 à 14:06 :
L'aéroport ne va pas sortir de terre en 2015 de toute façon. L'aéroport actuel est proche de la saturation, un nouveau sera nécessaire, on le savait. C'est juste une annonce politique, et s'il entre en service en 2020, ça sera déjà rapide ! Le terrain est pas encore choisi, l'appel d'offre pas encore lancé ! Ca mettra du temps.
a écrit le 01/09/2012 à 12:59 :
Les hauts-fonctionnaires sont persuadés d'être d'excellents hommes d'affaires. Ce qui n'est pas le cas du tout. Ils ont juste la main mise sur l'argent des contribuables. Le casino quoi. Mais leur baratins masquera une fois de plus leur incompétences.
a écrit le 01/09/2012 à 12:15 :
Quel est le ministre des transports?
a écrit le 01/09/2012 à 12:10 :
Lors d'une acquisition, le prix dont le goodwill peuvent être amortis par les cash flows supplémentaires dérivant des synergies (pour autant que le vendeur ne les ait pas subtilement intégrées dans le prix payé par l'acheteur). Pour ADP, quelles pouvaient être les synergies attendues de l'acquisition d'un aéroport saturé, à Istanbul (ou ailleurs) ?
Réponse de le 05/09/2012 à 8:03 :
goodwill,cash flows,instruit mais que de mots savants, il faut expliquer il n'y a pas de mot bien français pour designer ce que vous dites. Synergies : La synergie reflète communément un phénomène par lequel plusieurs acteurs, facteurs ou influences agissant ensemble créent un effet plus grand que la somme des effets attendus s'ils avaient opéré indépendamment, ou créent un effet que chacun d'entre eux n'aurait pas pu obtenir en agissant isolément. Est ce c'est cela que vous avez voulu dire?
a écrit le 01/09/2012 à 12:01 :
Dés que l'état approche un truc il le tranforme en crotte...il faut laisser les vraies boites privées aux commandes
Réponse de le 03/09/2012 à 14:47 :
dès que le privé s'empare d'un truc, au bout d'un moment, l'Etat est dans la m....
a écrit le 01/09/2012 à 11:57 :
Laissez des fonctionnaires (adp) jouer a l'entreprise et vous obtenez un désastre (renault, credit lyonnais, cge, air farnce...). Arrêtez de vous surestimez si ous étiez bon vous seriez dans le privés! On devrait exercer un controle beaucoup plus important sur l'argent du contribuable.
a écrit le 01/09/2012 à 11:57 :
Mon dieu, le capitalisme serait amoral, je n'ose y croire, on nous cache tout !
a écrit le 01/09/2012 à 11:27 :
Et UN suppositoire de plus, UN !
a écrit le 01/09/2012 à 11:24 :
ADP semble vraiment mal informé !! l'année dernière déjà, on parlait de la saturation de l'aéroport d'Atatürk... Il suffit de mettre les pieds à Istanbul pour constater que la situation n'est pas tenable. Qu'ils persistent à investir juste après lecture de "notes" comme ils ont après à Sc-Po ENA HEC... !! "L'oligarchie des incapables"...
a écrit le 01/09/2012 à 10:54 :
aaaaa
a écrit le 01/09/2012 à 10:39 :
Je ne suis pas curieux, mais je voudrais comprendre: On nous dit qu'il n'y a plus de pétrole, et que c'est pour ça qu'on ne pourra plus bouger pour aller travailler. Où va-t-on pouvoir trouver ce fameux pétrole pour nous permettre d'aller en vacances à des distances (en moyenne) de plus en plus grande? Pas dans le gaz de schiste! Pas en Guyane! Pas chez les autres!
Comment peut-on concevoir un nouvel aéroport aussi bien en France (Nantes), qu'ailleurs, avec une rentabilité plus qu'incertaine - l'étude serait intéressante à voir, avec une projection du pétrole en augmentation à court terme ( palier de 200 $ le baril prévu sous 3 ans ) -, donc d'une durée de vie plutôt limitée.
a écrit le 01/09/2012 à 10:06 :
L'Aristotechnocratie a encore frappé ! L'argent collectée des taxes coulant tellement à flot doit servir à renforcer leur pouvoir. Il devrait relire l'une des fable de la fontaine ;: la grenouille qui voulait devenir plus grosse que le boeuf ! Qu'importe, ils savent que bientôt, un nouveau mai 68 se prépare. Bientôt, après la pré crise que nous venons de vivre, une grande crise se dessine. En effet, l'augmentation continue du pétrole et surtout la forte augmentation des produits alimentaires (baisse de la production alimentaire dans le monde et parallèlement augmentation de cette demande alimentaire en asie) dans les 3/4 mois va crée un fort mécontentement dans toute l'Europe (et pas qu'en Europe). Avec nos technocrates et nos politiciens de droite et de gauche, ils savent que leur pouvoir va s'effriter comme en 68 ! Donc au travers de cet exemple de l'ADP, l'argent qui n'est pas le leur et qui est dépensé à tort et à travers (autre exemple récemment avec la fumeuse ARS :375 ?/ enfant), le peu de réflexion réaliste et visionnaire va entraîner tout le monde dans le Mur.
a écrit le 01/09/2012 à 10:02 :
Ras le bol des hauts fonctionnaires "bisounours" à la tête des entreprises publiques! C'est vrai qu'avec l'argent des autres (les contribuables) il n'y n'a pas de conséquences pécuniaires pour ces "élites"! Au pire on leur proposera un "parachute" ou un placard doré! Un entrepreneur de l"économie réelle" est plus avisé et il mène des investigations plus poussées avant de se lancer dans de telles aventures.Lui, il travaille avec son argent, et celui de ses proches!
a écrit le 01/09/2012 à 9:57 :
Ce n'est pas le plus grave en regard de ce que va subir le transport et la construction aérienne face à la prochaine crise sur le pétrole.
a écrit le 01/09/2012 à 9:56 :
la france est vraiment nulle dans tous les domaines
a écrit le 01/09/2012 à 9:21 :
Excellente vengeance des turcs. J'adore... Continuez à roulez dans la farine nos soi-disantes élites Françaises à deux balles qui ne valent pas une lire turque.
a écrit le 01/09/2012 à 9:11 :
Un bel exemple de la catastrophe que nous prépare le mondialisme et son économie incontrôlée.
Il s'agit d'une lutte à mort des grandes entreprises entre elles.
Que la Turquie réagisse pour rester maître du contrôle de ses aéroports, est tout à fait logique et normal.
ADP aurait mieux fait d'investir son argent gagné sur le dos de ses salariés payés le moins possible , soit en investissant cet argent en France, et pourquoi pas en payant mieux ses salariés.Les pertes engendrées seront forcément au dépend des salairés et de la France.
On a un autre exemple avec EDF qui a racheté une entreprise Italienne et qui y perd de l'argent.
Les milliards investis par EDF dans des entreprises étrangères, ne sont que des bénéfices détournés qui auraient du être investis dans l'entretien et le développement des infrastructures. EDFdf n'aurait maintenant ni besoin d'augmenter ses tarifs, ni besoin de faire appel à l'état pour le construction de nouvelles centrales nécessaires.
L'économie doit être contrôlée par l'état, avec une priorité nationale.
a écrit le 01/09/2012 à 8:58 :
C'est la banquise qui va être contente : la mauvaise affaire c'est pour elle...
a écrit le 01/09/2012 à 8:53 :
Il faut savoir que l'état français a tenté de reconnaître le génocide arménien, et notre Président s'est réengagé le 7juillet 2012 le vote d'une nouvelle loi.
L'état turc n'étant pas d'accord sur cette décision, pourrait se venger de cette façon, sans faire de vague c'est un peu comme donner des dommages et intérêts à une procédure qui n'a pas eu lieu.
La chambre des députés adopte la loi le 22 décembre Le sénat a adopté la loi le 23 janvier 2012.
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a affirmé, mardi 24 janvier, qu'à la suite du vote, lundi, par le Sénat français de la loi pénalisant la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915, Ankara allait imposer ?étape par étape? des sanctions contre la France.

Le Conseil Constitutionnel français a censuré mardi 28 février 2012 la loi interdisant la négation du génocide arménien en 1915, annonce mardi un communiqué du Conseil.

Les dirigeants ADP sont un peu inconscients d'investir le 12 mars 2012 sans se référer aux relations France -Turquie qui sont quand même un peu tendues.

Moi, j'aurais plutôt investi 874 millions de dollars (667 millions d'euros) dans un projet en France, comme par exemple diminuer les taxes d?aéroport cela aurait fait plaisir aux voyageurs.
Le projet CDG Express, la construction d'une nouvelle ligne pour relier en 15 minutes l'aéroport de Roissy à la gare de l'Est coûterait 1 milliard, SNCF et RATP sont partants mais apparemment pas ADP.

Parce qu?être naïf et être aussi nul c?est difficile de faire mieux.
Ou est ce que c'est une manière détournée de faire des excuses sonnantes et trébuchantes à la Turquie.
a écrit le 01/09/2012 à 8:53 :
Mort de rire ! Vivement qu'ils entrent dans l'Europe on va bien se marrer.
a écrit le 01/09/2012 à 8:52 :
Merci de respecter les règle de typographique française et non les règles anglaise !
Réponse de le 02/09/2012 à 14:22 :
xD, mon pauvre Typographe, je suis plié de rire.
a écrit le 01/09/2012 à 8:24 :
Comment on s'en fout de leurs histoires de riches....Moi je veux que tout le monde ait à bouffer.Le reste,c'est de l'intox.Comment pouvoir penser que c'est important pour le citoyen moyen....Surtout pour amener des boeufs en vacances chez FRAM ou clubMed.Bref,on dirait finalement que la crise existe mais que pour nous.
a écrit le 01/09/2012 à 7:13 :
J'espère qu'ils vont le faire tient... Toujours à critiquer la Turquie, alors que tout le monde sait la puissance qu'elle a. Sans rancunes moi je dis.......
a écrit le 01/09/2012 à 1:35 :
"Un projet à plusieurs milliers de milliards de dollars (10 selon certains observateurs)"
Vraiment? Mille milliards de dollars? 10 milles milliards de dollars? 10 000 000 000 000$ ??
Très très très cher aéroport alors ... 4 fois le PIB de la France...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :