La Chine mise sur le marché du jeu vidéo pour bébés

 |   |  437  mots
Après les chaînes de télévision, c\'est au tour du jeu vidéo de cibler les enfants ... dès 1 an! En Chine, le studio GoodTeam travaille ainsi sur une nouvelle génération de jeux vidéo destinés aux enfants de moins de trois ans. Un principe simple adapté à la cible : l\'enfant pourra directement interagir avec l\'image en bougeant sa main. Et ce, grâce à une technologie inspirée de la Kinnect de Microsoft, comme le révèle le quotidien Les Echos.La recherche se fait sur deux axes. D\'un côté pour la télévision, de sorte que l\'écran puisse détecter les mouvements, et d\'un autre côté pour les tablettes et téléphones mobiles. \"Dès deux ans, un enfant sait utiliser intuitivement l\'un ou l\'autre de ces appareils\", assure Liu Jia, le président de GoodTeam Studio au quotidien économique.Jeux sur mobile et jeux sur ordinateurPour l\'heure, le produit n\'est qu\'en phase de test. Mais il semble s\'inscrire dans une stratégie qui va de pair avec les prévisions de l\'agence OmnicomMedia sur le marché du \"gaming\". L\'étude prévoit en effet que les jeux vidéo sur mobile et les jeux en ligne sur ordinateur vont monter en puissance dans les prochaines années au détriment des jeux sur console. Un phénomène qui découlerait de \"l\'hyper connectivité des individus\". Ceux-ci souhaitent désormais consommer ce qu\'ils veulent à tout moment, sur la plateforme de leur choix et donc via une multitude de supports (smartphone, tablette,...).La part de marché des jeux vidéo sur mobile et des jeux en ligne sur ordinateur devrait ainsi atteindre 47% du marché mondial des logiciels de jeux (\"gaming software\") en 2014, contre 25,5% en 2010, soit 21,5 points de plus en 4 ans. Les jeunes enfants sont de plus en plus connectés, eux aussiAjoutons à cela le fait que les enfants de 3 à 6 ans sont eux aussi de plus en plus connectés d\'après une étude de l\'agence Aegis Media France. En effet, près d\'un tiers des 3-4 ans vont régulièrement (plusieurs fois par semaine) sur Internet. Or cette connectivité semble corrélée à un attrait pour les jeux vidéo. Ainsi, 38% des 3-6 ans se connectent pour avoir accès à des jeux vidéo. Et 61% d\'entre eux se connectent sur des sites de marques dans le but de jouer à un mini-jeu. Nul doute que leurs cadets marcheront très tôt dans leurs pas. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :