raoult pour un label Pays amis de la France

 |   |  361  mots
EN CoulisseÉric Raoult n'en est pas à une provocation près. Après l'affaire du « droit de réserve » pour les lauréats du Goncourt, le député UMP juge regrettable que « les médias et certains responsables politiques s'ingénient à dénigrer certains pays pourtant amis de la France », comme « la Tunisie ou le Gabon ». Sur Berbère TV, il a récemment justifié l'expulsion d'une journaliste du « Monde », en lui attribuant des écrits imaginaires. Quant au Gabon, six journaux ont été frappés d'interdiction le jour même où il réclamait à Alain Joyandet, le secrétaire d'État à la Coopération, la création d'un label Pays amis de la France.À la Sain-Nicolas 1969, Alex Türk, patron de la Cnil, reconnaît avoir montré ses fesses. « Mais je ne le fais plus? parce que j'ai changé et que je revendique le droit d'être un homme différent du garçon que j'étais à 18-19 ans », a-t-il précisé devant l'atelier Droit à l'oubli numérique qui s'est tenu jeudi dernier à Science po Paris. Il a choisi cet exemple pour illustrer la persistance de données « intimes » dans les réseaux.Selon nos informations, Éric Schramm, responsable du suivi du niveau professionnel des pilotes à Air France, a été nommé directeur en charge du projet de modernisation de la sécurité de la compagnie, décidée par la direction. À ce titre, il entre au comité exécutif que va quitter Gilbert Rovetto, le directeur général adjoint en charge des opérations aériennes, poussé à prendre sa retraite pour faire baisser la pression des pilotes qui exigent une nouvelle approche de la sécurité.Les groupes socialistes et communistes à l'Assemblée nationale et au Sénat viennent de déférer devant le Conseil constitutionnel la loi sur l'organisation et la régulation des transports ferroviaires et guidés, votée début novembre dans le cadre de l'ouverture à la concurrence. Les opposants à ce texte n'apprécient pas « les principes de concurrence qui y sont édictés ainsi que la décision de transférer à la RATP les actifs du syndicat des transports d'Île-de-France », estime un observateur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :