Interculturel : comment s'adapter pour réussir à l'international ?

 |   |  120  mots
(Crédits : BPI France)
Expatriés, managers, DRH : dans une entreprise, nombre de collaborateurs peuvent être confrontés aux différences culturelles, dans leurs équipes ou dans leurs échanges avec des interlocuteurs internationaux. Alors, mieux vaut être préparé !

L'international n'est plus réservé aux grands groupes. Au contraire. De la start-up aux ETI, les entreprises visent l'internationalisation de plus en plus tôt, parfois même dès leur création. Il est donc essentiel d'intégrer certaines différences culturelles pour le bien de l'entreprise.

Comprendre les comportements et les logiques

Bien plus qu'une simple question d'étiquette, la maîtrise de l'interculturel permet par exemple de comprendre « comment une personne va négocier, quelle est la valeur de son engagement, ou encore, que signifie un silence... », explique Dominique Rey, auteur de l'ouvrage « Management et communication interculturels ».
Dans nombre de cultures, le « small talk » - une conversation sur la pluie et le beau temps -...

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :