E-administration : un développement prioritaire qui commence à porter ses fruits

 |   |  359  mots
Avec le développement du digital, les Français se tournent de plus en plus vers l'e-administration
Avec le développement du digital, les Français se tournent de plus en plus vers l'e-administration (Crédits : Reuters)
Depuis 2014, la France a franchi un cap en devenant la première nation européenne en matière d’administration numérique. Une véritable révolution au sein des services publics avec des enjeux forts en matière d’efficacité et de réactivité au bénéfice des particuliers comme des entreprises. Un défi d’importance à un moment où une gestion saine des budgets de l’état oblige à toujours plus de restriction.

L'équipement numérique des ménages français en progression continue

Il n'est presque pas besoin de statistiques ou d'études pour rendre compte du fait qu'en matière d'équipement numérique, les Français figurent désormais parmi les Européens les plus connectés.

En effet, si l'équipement en matière d'ordinateur est stable depuis quelques années déjà, en revanche smartphones, tablettes et autres équipements nomades se sont eux largement démocratisés.

65% de Français sont ainsi équipés d'un smartphone avec une proportion d'utilisateurs d'applications pour effectuer des transactions en ligne en hausse constante, ce qui intéresse particulièrement les tenants de l'e-administration.

Point crucial d'organisation, l'e-administration gagne chaque année du terrain auprès des internautes français

Selon le dernier baromètre du numérique établi par le CREDOC pour l'ARCEP, le nombre d'internautes Français ayant effectué une démarche administrative ou fiscale par internet a augmenté de 9% en 2016.

Ainsi 62% des Français interrogés confirment avoir opté pour une démarche en ligne.

La demande d'actes d'état civil ou juridiques est aujourd'hui un des premiers motifs d'utilisation de e-services de l'administration avec la déclaration fiscale.

Bien que ses chiffres soient encourageant pour le déploiement de l'e-administration, une part encore importante d'internautes ne vont pas au bout des démarches.

Ainsi, si la consultation en ligne des documents à fournir pour le renouvellement d'une carte d'identité ou d'un passeport sont fréquentes, faire la demande d'un acte de naissance est une démarche qui semble plus facile que compléter une demande de passeport.

Deux principales raisons à cela :

  • L'acte de naissance est le document de base pour de nombreux actes juridiques et demandes administratives du renouvellement de passeport à l'achat d'un logement.
  • 6 Français sur 10 se déclarent peu à l'aise avec la création de leur identité numérique (avec signature) ou le téléchargement de pièces jointes (après les avoir scannées et enregistrées au bon format).

Un effort de pédagogie et d'accompagnement dans lesquels le nouveau gouvernement a jugé prioritaire d'investir pour atteindre des objectifs ambitieux à l'horizon de 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :