Le marché de la santé en ligne : l’outsider du e-commerce qui gagne du terrain

 |   |  367  mots
Le marché de la santé en ligne est en pleine croissance
Le marché de la santé en ligne est en pleine croissance (Crédits : Reuters)
Croissance maintenue à deux chiffres en BtoC avec un chiffre d’affaires de 72 milliards d’euros en 2016 et, hors voyages d’affaires, une nette progression en BtoB avec un chiffre d’affaires qui a passé la barre des 86 milliards d’euros, la FEVAD a exposé dans sa dernière étude les chiffres clés d’un secteur en bonne santé.

Longtemps derrière les poids lourds du e-commerce, le marché de la santé en ligne gagne du terrain chaque année et s'impose comme un des nouveaux secteurs sur lesquels il faudra compter.

Gammes larges, rapidité de livraison et économies d'échelle, les professionnels de santé se tournent de plus en plus vers les achats en ligne

Fourniture et matériels médicaux ont représentés en 2016 25% des transactions du chiffre d'affaires du e-commerce en BtoB.

Une part de marché qui met davantage en lumière les entreprises spécialisées de ce secteur qui ont longtemps peiné à faire reconnaître leur légitimité auprès d'interlocuteurs plus enclins à privilégier un interlocuteur local pour l'achat de leurs lecteurs de carte vitale, brancards, ou encore ECG.

En appliquant les codes qui en ont fait le succès auprès des particuliers - larges gammes d'articles et délais de livraison courts grâce au stockage à flux tendus, prix attractifs et service client - les acteurs de la santé en ligne comme NMmedical, un des leaders européens et numéro 1 en France, s'imposent comme partenaire incontournable des professionnels de santé qu'ils soient centres hospitaliers ou professions libérales.

De la montre connectée au petit matériel médical, les Français, accros à leur santé, donnent un coup de boost à la vente en ligne de matériel médical

Encore associé au marché de la beauté dans les dernières études, le marché de la santé en ligne est en progression chaque année dans les ventes BtoC.

Ainsi en 2016, le secteur beauté/santé se classait en 5ème position des achats réalisés par les Français avec une part de marché de 37%.

Une progression qui s'explique par deux facteurs principaux :

  • L'intérêt pour les objets connectés tels que les bracelets ou les balances à impédancemètres très utilisés par les sportifs ou ceux désireux de reprendre une activité de fitness ;
  • Une plus grande implication dans la pratique d'une médecine préventive chez soi avec la recherche de prix compétitifs pour équiper l'armoire à pharmacie familiale.

Nul doute qu'il faudra compter sur la e-santé dans les années à venir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :