Des solutions technologiques au service d’une économie régénérative

Partenariats, économie circulaire et solutions technologiques, au lendemain de la COP26, Scott Russell, Executive Board Member et Customer Success chez SAP, partage sa vision du développement durable dans les entreprises.

3 mn

Scott Russell, Executive Board Member et Customer Success chez SAP.
Scott Russell, Executive Board Member et Customer Success chez SAP. (Crédits : DR)

Plusieurs entreprises se sont rendues à Glasgow, pour prendre part à l'action climatique. C'est le cas de SAP qui en a profité pour dévoiler sa toute nouvelle plateforme, un outil destiné à aider les entreprises dans la conception de matériaux et produits durables. L'objectif, passer à l'économie circulaire.

Concevoir l'urgence comme une opportunité

Les citoyens et les consommateurs du monde sont préoccupés par le changement climatique et ses effets à l'échelle planétaire. Selon une étude SAP, en partenariat avec Qualtrics, 85 % des personnes interrogées estiment qu'il est extrêmement important de s'attaquer au changement climatique. La prise de conscience générale et l'urgence à agir représentent une occasion immanquable pour les entreprises d'innover en profondeur. "Les dirigeants qui déclarent investir dans le développement durable, et qui prennent les mesures nécessaires, obtiennent de meilleurs résultats commerciaux que les autres. Malheureusement, cela ne représente qu'un faible pourcentage des entreprises dans le monde." déplore Scott Russell.

S'unir pour relever le défi collectivement

Si tout à chacun, engagé pour l'environnement, souhaitons faire évoluer les choses, pourquoi ne pas s'associer ? C'est l'idée défendue par plusieurs entreprises dont fait partie SAP. "Nous devons prendre l'initiative de relever les défis de la durabilité dans nos propres organisations, collectivement et dans tous les secteurs. Les entreprises doivent prendre les devants et accompagner, en partenariat avec les gouvernements, les consommateurs qui exigent une vraie transformation." affirme Scott Russell.

Dans cette optique, SAP a profité de la COP26 pour annoncer son rapprochement avec la coalition LEAF, The Lowering Emissions by Accelerating Forest finance, qui vient de lever 1 milliard de dollars pour la conservation des forêts tropicales. Cette initiative s'inscrit dans le prolongement du premier accord majeur annoncé lors de la COP26, dans lequel les principaux dirigeants ont promis de mettre fin à la déforestation et d'inverser la tendance d'ici à 2030.

La technologie, un outil clé contre le réchauffement climatique

Alors que les réglementations gouvernementales pour lutter contre les effets du changement climatique pourraient coûter jusqu'à 120 milliards de dollars aux entreprises, de nombreux industriels se penchent sur le développement de nouvelles technologies pour participer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Si SAP a déjà sorti sa solution Product Footprint Management, permettant aux entreprises de réduire les émissions de carbone tout au long de leur chaîne de valeur, favorisant la transparence des émissions de portée 1 et 2, le calcul de portée 3 est moins facilement mesurable.

C'est dans une optique de complémentarité que SAP a annoncé, lundi 8 novembre, la sortie de sa nouvelle solution Responsible Design and Production qui permet aux entreprises d'accélérer leur transition vers des pratiques commerciales d'économie circulaire. Selon la Fondation Ellen MacArthur, le passage aux énergies renouvelables ne concerne que 55 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Les 45 % restants ne peuvent être résolus qu'en transformant la façon dont les biens sont fabriqués, réutilisés ou éliminés. "Il est compliqué de résoudre la crise climatique sans parler des problématiques posées par l'économie linéaire." poursuit l'Executive Board Member de SAP, "Notre solution Responsible Design and Production aide les entreprises dans la conception durable et la gestion responsable, elle permet d'avoir une meilleure visibilité sur la façon dont les matériaux traversent leurs processus, y compris sur le suivi et la conformité aux réglementations comme les emballages et les plastiques."

Si on a pu constater ces dernières années une prise de conscience individuelle, le temps est venu pour une mobilisation collective. Entre partenariats et solutions technologiques, SAP prend définitivement sa part dans l'action climatique et appelle à un changement en profondeur des politiques industrielles et gouvernementales.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.