Rennes, l’innovation sur toutes les lignes

 |   |  515  mots
(Crédits : Emmanuel Fradin)
Rennes caracole en tête des classements des villes françaises où il fait bon vivre et travailler. Certes la proximité de la mer, la qualité de l ’air où la vie culturelle sont des atouts indéniables. Mais le dynamisme économique et la qualité du réseau de transports publics sont également pris en compte. D’ailleurs, à bien y réfléchir, n’y aurait-il pas un rapport entre ces deux éléments ?

« Succès économique et mobilité sont liés, et ces liens sont appelés à se renforcer dans les années à venir », Emmanuel Couet affirme avec force Emmanuel Couet. Élu Président de Rennes Métropole en 2014, il est l'un des artisans de la réussite de la métropole, qui s'impose comme un pôle d'attractivité à l'échelle nationale.

« La ville de l'avenir est celle dont le cœur est accessible depuis l'extérieur et où les déplacements intra-métropolitains sont fluides. Si l'on se projette sur les dix ans à venir, je pense que cela sera devenu le critère d'attractivité numéro un, notamment pour les jeunes actifs. Cela aura donc des répercussions directes sur la création de valeur économique, sociale et culturelle et permettra l'éclosion de contextes urbains propices à l'innovation. Pour s'en convaincre, il suffit d'observer certaines villes d'Europe du Nord ou d'Allemagne : celles au plus fort dynamisme économique sont aussi celles qui ont eu les politiques de mobilité et de transport les plus courageuses. »

Des décisions courageuses, la métropole de Rennes en a récemment pris plusieurs. Les enjeux sont de taille pour ce bassin de 450 000 habitants, qui doit à la fois anticiper les besoins de la population, conserver sa position de précurseur dans le domaine des transports et gérer les conséquences de son attractivité. La performance de son réseau multimodal a déjà été récompensée à trois reprises par un Pass d'or des mobilités, décerné chaque année par le mensuel Villes, Rail & Transports.

« Rennes Métropole a une longue tradition d'innovation en matière de transport, mais cela ne nous empêche pas de nous trouver à un moment charnière, confirme Emmanuel Couet. Ce territoire accueille chaque année 6 000 nouveaux habitants. Imaginez le nombre de personnes que cela représente à l'échelle d'une délégation de service public de sept ans ! »

Une délégation de nouveau confiée à Keolis en 2017, et qui sera marquée du sceau de l'innovation. Pour répondre aux enjeux de l'attractivité économique et de la croissance démographique, la Métropole et ses partenaires travaillent à une réponse globale, élaborée à partir des usages des habitants. « Il n'est plus possible de réfléchir uniquement en termes de transports collectifs, en omettant de s'attaquer aux habitudes liées à la voiture. Il est également indispensable de tirer parti des nouvelles technologies, au travers du digital et de la smart data. La mobilité doit être envisagée comme un ensemble, comme un service aux côtés d'autres, permettant de faciliter la vie des habitants », annonce avec ambition Emmanuel Couet.

L'innovation, socle de la mobilité

Dans un an, la Métropole de Rennes adoptera un nouveau plan de déplacement urbain (PDU), dont les lignes directrices reflètent la vision de la mobilité évoquée par Emmanuel Couet. Conçu après une concertation avec la Région, le Département, l'État et les communautés de communes voisines, ce plan de déplacement a pour objectif de...

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :