Bandeau Women For Future

Emilie Bléhaut et Laure Chatillon : "Ecouter pour mieux comprendre l’expérience des femmes en entreprise, un premier pas vers l’égalité"

 |   |  697  mots
Emilie Bléhau,  Directrice PwC Seed chez PwC France et Afrique francophone et Laure Chatillon, Associée & Diversity Leader chez PwC France et Afrique francophone.
#8mars #DroitsDesFemmes
Emilie Bléhau, Directrice PwC Seed chez PwC France et Afrique francophone et Laure Chatillon, Associée & Diversity Leader chez PwC France et Afrique francophone. (Crédits : Presse)
[#8mars #DroitsDesFemmes] Dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes, La Tribune donne la parole à des femmes engagées au coeur de leur entreprise respective. L'occasion de rappeler l'impact essentiel des actions menées par les grandes entreprises en termes d'égalité femmes-hommes. Laure Chatillon est Associée & Diversity Leader chez PwC France et Afrique francophone. Emilie Bléhaut est Directrice PwC Seed chez PwC France et Afrique francophone

Depuis environ 5 ans, de nombreuses actions en faveur de la mixité femmes-hommes ont été entreprises au sein de notre cabinet comme dans de nombreuses entreprises: une politique de recrutement équilibrée, un suivi de l'équilibre des promotions, des salaires, et des notes de performance, en particulier autour des congés maternité, des places en crèche, le e-working généralisé, mais aussi des valeurs et un code éthique fortement en faveur de la diversité. Notre index égalité femmes-hommes progresse (77/100 pour les activités de conseil et 89/100 pour l'audit), mais ces initiatives nécessaires ne sont pas suffisantes. Les femmes ne représentent toujours que 25 % des associés chez PwC France. C'est une progression depuis 2011 (21%) mais nous ne pouvons pas nous en satisfaire.

C'est ce constat qui nous a amenées, en juillet 2017, à mener une enquête pour comprendre en profondeur les ressorts de ce déséquilibre : « La voix des Femmes ». Nous avons pris le parti d'écouter un large panel composé de femmes de tous niveaux hiérarchiques et occupant diverses fonctions. Cette étude nous a permis de mesurer la multiplicité des profils et vécus, et d'identifier les actions à mettre en place pour fidéliser les femmes chez PwC ou les aider à briser le plafond de verre. Certaines partent en pensant que les contraintes liées à plus de responsabilités ne leur permettront pas d'équilibrer leur vie privée et leur vie professionnelle, ou ne parviennent pas à se projeter dans des rôles de dirigeantes. D'autres ne sont pas suffisamment identifiées comme futures dirigeantes en raison d'une réticence à l'ambition et à la visibilité, qu'elles voient comme contraires à leurs valeurs, ou dont elles se sentent parfois illégitimes, malgré des parcours brillants.

Les stéréotypes, que l'on projette sur les femmes ou qu'elles se projettent elles-mêmes, sont donc toujours à l'origine d'un grand nombre d'inégalités. C'est un sujet de société, et nous sommes convaincues qu'une entreprise comme la nôtre a sa responsabilité dans la société.

Le 8 mars 2018, à l'occasion de la journée internationale des droits la femme, nous inaugurions PwC Seed, une initiative construite sur la base des résultats de notre enquête, pour accompagner les femmes dans leur évolution de carrière à travers notamment un programme de mentorat, des moments d'échange sur les étapes clés de leur parcours, des ateliers ciblés sur le développement personnel et des événements inspirants. Pour son premier événement le 6 avril 2018, nous avions eu l'honneur d'accueillir Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Un an après, plus d'une centaine de femmes sont mentorées par des hommes ou des femmes volontaires. Ce nouvel appui en interne, qui les aide à construire leurs parcours et qui les rend visibles, est un atout, quelques soient leurs compétences, leur niveau d'efficacité, et leur professionnalisme. Elles réalisent comme nous que faire parler de soi, ce n'est pas se mettre en avant au détriment des autres, c'est faire bénéficier l'organisation de son savoir-faire et son savoir-être.

Les mentors ressortent eux-mêmes changés de cette expérience, grâce à une lecture différente du vécu de leurs collaboratrices. Et cette prise de conscience est essentielle pour l'évolution culturelle.

De nombreux temps d'échange et ateliers ont aussi permis à nos collaboratrices de s'exprimer, de partager, et de s'épauler. Nous essayons ensemble et avec nos collaborateurs, en toute humilité, de déconstruire les stéréotypes, de démystifier l'ambition, la visibilité et les contraintes liées à plus de responsabilités. Il n'y a pas qu'un parcours possible, l'équilibre personnel est essentiel à la réussite professionnelle, et un dirigeant n'a pas un rôle d'omniprésence, mais un rôle de coopération, d'inspiration et de guide.

Le 1er juillet dernier, un peu plus de 38 % des associés cooptés pour PwC France et Afrique francophone étaient des femmes. Notre ambition est d'atteindre les 50 % par an d'ici 4 ans. La marche est haute, mais nous sommes convaincues que nous y parviendrons en gardant l'écoute au cœur de nos priorités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :