Bandeau Women For Future

Fabienne Dulac : "Pour anticiper et provoquer la fameuse « évolution des mentalités »"

 |   |  496  mots
Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe d’Orange, CEO d'Orange France
#8mars #DroitsDesFemmes
Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe d’Orange, CEO d'Orange France (Crédits : Presse)
[#8mars #DroitsDesFemmes] Dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes, La Tribune donne la parole à des femmes engagées au coeur de leur entreprise respective. L'occasion de rappeler l'impact essentiel des actions menées par les grandes entreprises en termes d'égalité femmes-hommes. Fabienne Dulac est directrice générale adjointe d’Orange, CEO d'Orange France

Les inégalités femmes-hommes dans le monde de l'entreprise sont la traduction de dynamiques profondément ancrées dans les esprits, dans la société, voire il y a encore peu de temps dans les textes. Si un travail de réflexion et de déconstruction minutieuse des différents mécanismes intellectuels à l'œuvre est indispensable, il n'exclut en aucun cas l'action sur le temps court.

Nos entreprises ne peuvent attendre passivement la fameuse « évolution des mentalités » : elles doivent la provoquer, par des actions ciblées, par un accompagnement et un volontarisme managérial de tous les instants.

Les inégalités se manifestent par bien des dimensions et nos actions ne peuvent ignorer aucune d'entre elles : inégalité salariale, accès à la formation, persistance de filières très peu féminisées, présence dans les comités de direction... Adresser le problème de l'inégalité, c'est accepter de l'aborder dans sa complexité, de traiter toutes ses facettes et de prendre conscience de l'ampleur de la tâche.

Nous sommes, par exemple chez Orange, parmi les entreprises les plus vertueuses du CAC 40 pour ce qui est de l'égalité salariale à poste égal entre femmes et hommes. Pour autant, il nous reste encore du travail sur d'autres dimensions : féminisation des filières techniques, accès des femmes aux postes à hautes responsabilités, gestion des carrières après une maternité... Sur chacune de ces questions, nous nous engageons et nous mettons en place des dispositifs destinés à améliorer le parcours des femmes dans l'entreprise. Ces initiatives se révèlent être efficaces si elles bénéficient de l'implication de toutes les parties prenantes. Il faut qu'elles soient suivies, accompagnées à tous les niveaux de management pour s'assurer que le sujet est correctement appréhendé et que les efforts nécessaires sont effectivement mis en place.

L'appréhension des inégalités hommes-femmes et plus largement de toutes les inégalités que peuvent induire la diversité doit devenir partie intégrante de la vie en entreprise et notamment de la formation. Je pense ici à toutes les discriminations liées au genre bien sûr, mais aussi à l'origine ethnique, à la religion, au parcours ou à l'orientation sexuelle.

Les grandes entreprises ont les moyens de contribuer à la transformation de la société ; leur responsabilité ne doit pas se limiter à la gestion de leurs affaires internes. Utiliser nos ressources pour aider toutes celles qui veulent saisir leur chance dans les métiers du numérique, que ce soit dès le collège avec notre programme « Capital Filles » ou plus tard avec le programme #FemmesEntrepreneuses, est un investissement nécessaire pour accompagner l'évolution de notre société.

Engageons-nous dans et hors nos murs, mettons en place des dispositifs concrets et diffusons une nouvelle culture managériale pour combattre toute forme d'inégalités et de discriminations, et permettre ainsi à la diversité, dont nos entreprises ont tant besoin, d'exprimer toute sa richesse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :