Microsoft recule en France

Internet Explorer passe sous la barre des 50% de parts de marché en France, à cause du dispositif européen visant à donner davantage de visibilité à ses concurrents.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Microsoft perd des parts de marché en France. La part de marché de son navigateur, Internet Explorer, est passé sous la barre symbolique des 50%, à 49,4% en mars contre 51,8% en février, à cause de la mise en œuvre d'un nouveau dispositif européen visant à donner plus de visibilité à ses concurrents, selon Statcounter.

Depuis début mars, les utilisateurs européens d'Internet Explorer ont vu apparaître sur leur ordinateur un "écran de choix" leur proposant de choisir dans une liste de navigateur à télécharger.

Dans le même temps, Firefox est passé de 35,36% à 36,55%, Chrome, de Google, de 5,84% à 6,67%, tandis qu'Opera n'a gagné que 0,11 point, à 1,16%. En Italie et au Royaume-Uni, Internet Explorer est également en recul, respectivement de 1,2 point et de 0,67 point. A l'inverse, en Allemagne, où le marché est dominé par Firefox, ce dernier subit une baisse de 0,95 point, à 60,34%, tandis que Internet Explorer gagne 0,48 point, à 27,05%.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.