Young and Poor, l'agence qui note les présidentiables

Les collectifs Génération Précaire et Jeudi Noir ont lancé ce jeudi "leur" agence de notation pour juger les candidats aux élections présidentielle.

1 mn

Copyright Reuters

Aucun ne reçoit de "triple A". Les candidats à la présidentielle voient leur programme jugé de "médiocre" à "en faillite" par "Young & Poor". Cette organisation, censée évaluer les plate-formes des aspirants présidents a été lancée ce jeudi par les associations militantes Génération Précaire et Jeudi Noir.

Sur les douze candidats en lice, les plus mal notés sont Philippe Poutou et Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) qui auraient des "propositions mais qui ont été jugées irréalistes" selon les initateurs de cette nouvelle agence, créé sur le modèle de Fitch, Moody"s et Standard & Poor's dont elle parodie le nom.

Dans leur vidéo de lancement, les créateurs de cette agence de notation "sociale" reprennent l'histoire de leurs illustres prédecesseurs entrecoupée d'images éparses comme la collision d'un train ou des unes de journaux grecs avec en point d'orgue, les mouvements des Indignés et d' "Occupy Wall Street".

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 01/03/2012 à 21:53
Signaler
N'ont-ils que cela à faire? Qu'ils aillent bosser un peu et ils verront que leur problèmes vont se résoudre d'eux-même...

le 01/03/2012 à 22:27
Signaler
Bah, mon cher cjesus... du travail... c'est justement ce qu'ils réclament les gens en ce moment! N'as tu pas remarqué? Sur quelle planète vis tu? ... Et effectivement, trouver un boulot résoudrait bien des problèmes chez ces gens là ! Ces association...

le 02/03/2012 à 14:27
Signaler
@nugg: Des centaines de millier d'emploi non pourvu dans la restauration, le batiment ou l'agriculture! Mais qu'attendent-ils? A moins qu'ils trouve ces métiers respectable pas a leur hauteur...?

le 05/03/2012 à 11:50
Signaler
Ce qu'ils attendent ? Un vrai salaire et des conditions de travail acceptables ! Arrêtez de dire n'importe quoi sur les travailleurs et de stigmatiser les chômeurs et d'en faire des feignants, je commence a en avoir marre de ces affabulations, ces me...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.