Le moral des industriels au plus bas en décembre

Le moral des industriels, qui ne cesse de se dégrader depuis décembre 2007, a touché un nouveau plus-bas historique à 73 points en décembre, contre 79 points en novembre.

1 mn

Le moral des industriels a touché un plus bas historique en décembre, à 73 points, contre 79 points en novembre, a indiqué l?Insee. L?indicateur n'a cessé de se dégrader depuis décembre 2007 et le niveau de novembre représentait déjà un plus bas depuis septembre 1993.

"Au vu des perspectives personnelles de production, à leur plus bas niveau, la chute de l'activité se poursuivrait au cours des prochains mois", estime l'Insee.

Les perspectives générales, qui représentent l'opinion des industriels sur l'activité de l'industrie dans son ensemble, continuent elles aussi de se dégrader et "restent en dessous de leur minimum historique".

Les chefs d'entreprise prévoient également de freiner leurs prix au cours des prochains mois. En décembre, les entrepreneurs de l'industrie manufacturière estiment que leur activité passée s'est nettement repliée, note l'Insee. "Les stocks de produits finis continuent de s'alourdir et sont jugés très supérieurs à leur niveau moyen de longue période".

Les carnets de commandes, globaux comme étrangers, se dégarnissent de nouveau et sont considérés comme très peu étoffés, ajoute l'Insee.
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je suis d'avis avec l'auteur de cet article et pour cause, l'horizon des affaires restera ombragé par l'incertitude en 2009. Dpuis 2007 en effet , la majorité des entreprises industrielles dans le monde et plus particulièremùent en Afrique, ont sacri...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il est normal que le moral des industriels soit en baisse Au regard du comportement des ministres comme Xavier Bertrand et Luc Chatel qui perdent leur temps pour soutenir une cause inutile du travail du dimanche, de surcroit en utilisant des moy...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je ne suis pas industriel mais je plains les ouvriers et cadres , pas les patrons , ce n'est pas la chine qu'il faut stigmatiser : il ne faut pas oublier que les vieux pays européens ont creusé leur propre tombe , ils ont financé via l'europe le...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.