Referendum sur l'indemnisation du chômage : Sarkozy enfonce le clou

 |   |  472  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Pour son premier meeting de campagne à Annecy, Nicolas Sarkozy a condamné « l'entre soi des élites » et réitéré sa volonté de « redonner la parole au peuple », via le referendum.

Pour son premier meeting de candidat à l?élection présidentielle jeudi à Annecy, Nicolas Sarkozy n?a pas annoncé de nouvelles idées. A l?inverse, il a peaufiné son discours maintenant bien rodé depuis une semaine sur la nécessité « de rendre la parole au peuple » et sur la nécessité de "lutter contre " l?entre soi des élites administratives, politiques, économiques et syndicales "". Une volonté manifeste de récupérer une partie de l?électorat tentée par le vote Le Pen?. Et, pour ce faire, rien de mieux que de recourir au referendum si de nouvelles réformes "devaient faire face à des blocages". Et, une fois de plus, c?est à la question de l?indemnisation du chômage et de la formation qui taraude le candidat-président.

Accorder un droit à la formation aux chômeurs

Refusant " l?assistanat " et " l?indemnisation passive ", Nicolas Sarkozy propose d?accorder " un droit nouveau " au chômeur " sans réelle perspective " de retrouver un travail. Il pourra bénéficier d?une formation professionnelle mais, à son issue, il ne pourra pas refuser le premier emploi qu?on lui proposera en rapport avec la formation suivie. Etant entendu, a précisé le néo candidat, qu?il " ne sera pas question de réduire la durée de l?indemnisation ni d?instaurer une dégressivité de cette allocation ". Et de souligner qu?une vaste réforme de la formation professionnelle s?impose, un système " qui coûte 25 milliards et auquel personne ne comprend plus rien mais il n?est pas normal que seuls 10% des chômeurs bénéficient d?une formation ".A cet égard, Il convient de rappeler que Nicolas Sarkozy a justement confié à l?ancien président UMP du Sénat, Gérard Larcher, un rapport sur la formation professionnelle dont les conclusions, dans ce contexte, sont rapidement attendues. Il faudra aussi attendre pour comprendre comment Nicoals Sarkozy compte articuler l?obligation de reprendre un emploi pour un chômeur avec sa promesse de ne pas toucher à la durée d?indemnisation.

Sévères attaques contre Hollande

Le candidat a aussi évoqué un second referendum sur la lutte contre l?immigration illégale qui serait confié aux seuls juges administratifs. Pour le reste, il a réitiré son souhait d?une " France forte " et a attaqué le candidat socialiste accusé d?affaiblir la France quand " il met en danger la politique familiale (?) quand il refuse de baisser les dépenses publiques (?) quand il veut donner le droit de vote aux étrangers? quand il veut revenir sur le nucléaire". Et même de " mentir aux Français " quand il désigne la finance comme principal ennemi alors que dans le même temps " il déclare à la presse anglaise qu?il est libéral ". Les hostilités sont vraiment ouvertes.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2012 à 14:20 :
S il etait patron dd une vraie entreprise cela fait longtemps qu il se ferait virer et sans indemnité il a beaucoup de chance d etre president dans ce pays ou on demande tres peu de comptes auw dirigeants !
Réponse de le 19/02/2012 à 15:33 :
pour avoir été patron dans une petite entreprise de 10 pers je me demande comment va va faire pour faire faire des formation pour notre personnel avec le transfert de charge
ont a vraiment a faire a un malade
j ai voté pour vous en 2007 ce fut une grande erreur la france est à genoux
avec votre clic de bon a rien
a écrit le 19/02/2012 à 13:35 :
Le problème n?est pas facile, prenons-le de manière brutale.
Vous avez une carrière brillante, puis plus rien, pas de chômage, pas de RSA etc..
bref vous avez faim
On vous propose un job de livreur de courrier. Est-ce que vous le prendriez ?

En d?autre terme ayant un niveau de qualification dans un domaine, comment faire en sorte qu?une personne soit redirigée vers un nouveau domaine de compétence avec comme contraintes
1)De faire accepter à cette personne que son niveau de compétence n?est pas un du.
2)De motiver cette personne à repartir plus bas qu?elle n?était.
3)De garder pour le bien de la société économique le maximum de qualités acquises de cette personne.
4)De faire en sorte que la notion d?assistanat ne prenne pas le dessus sur la volonté personnelle de s'en sortir
On peut aussi se baser sur les thèmes.
- La société doit toujours pouvoir m'offrir un travail correspondant à mes compétences.
- Je dois pouvoir m?adapter aux compétences que la société à besoin.

Reste le problème du jugement salarial des personnes qui changent d?orientation, et dans ce cas la société industrielle actuelle devrait changer son raisonnement.

Voici donc le problème, comment en trouver la ou les solutions.
La plupart des intervenants politiques et sociaux apportent de oppositions ou déporte le problèmes dans d?autres domaines idéalistes.
reste l'avis d'un autre groupe d'intervenant. (ceci est courant en suisse)
a écrit le 19/02/2012 à 13:01 :
J'ai des propositions de référendum pour Monsieur SARKOZY:
1) Etes vous d'accord pour que les élus qui ont plusieurs mandats ne perçoivent que les émoluments correspondant au mandat le plus mal rétribué?
2) Etes vous d'accord pour que tout élu ayant bénéficié d'argent occulte ou d'avantages en nature soit déchu de ses droits civiques à vie?
3) Etes vous d'accord pour que les élus ayant quittés un mandat ne perçoivent leur retraite d'élu qu'à partir de l'âge de 62 ans révolu comme les administrés?
a écrit le 19/02/2012 à 12:46 :
ce president qui ose se reclamer du general de gaulle moi je suis certain que si le G D G été parmis nous je devine très bien ce qu'il nous dirait de sarkozy ... pour sa gestion du pouvoir ...
a écrit le 19/02/2012 à 10:49 :
"Chiche "! la parole au peuple !

Dommage pour eux!

Jean-louis Debré

Nouveau président du conseil constitutionnel ,Avant de quitter son perchoir A fait voter à l?UNANIMITE et dans le silence le plus complet une loi pour que désormais,
un député non réélu touche une rente pendant 60 mois au lieu de 6 mois
sans obligation (aucune de recherche d'emploi....ni obligation de reconversion)

Pour chaque député non réélu, Les Français devrons payer !!!

Sur 5 ans : 417.120 Euros,

Soit 60 mois x 6952 ?

a écrit le 19/02/2012 à 9:27 :
referendum pourquoi ?? lorsqu'on est capable de tenir la trésorerie de la FRANCE OIN LE FAIT; c'est comme une famille si pas capable sous tutelle.
Ne pas faire des faveurs, suivre de pres les dépenses excessives de l'eta, et etct
a écrit le 18/02/2012 à 22:36 :
Sarko, l'homme qui vaut 500 milliards... de dette supplémentaire!
a écrit le 18/02/2012 à 19:22 :
Il y a les petits mensonges, les grands mensonges et les statistiques.
Fraudes impôts, de 15 à 25 milliards d'euros par an.
Fraudes ( surtout charges) sociales, de 30 à 40 milliards d'euros par an.
Fraudes allocations chômages, 300 millions d'euros par an.
c'est Jésus qui disait: arrêtez d'être obsédés par cette brindille et enlevez cette poutre de votre oeil.
La politique est surtout une affaire de diversion.
a écrit le 18/02/2012 à 17:24 :
Pourquoi veut- il faire un référendum ? De toutes manières il s arrangera pour le détourner comme il l a fait en 2008 en faisant adopter par voie parlementaire la constitution européenne que nous avions rejeté par référendum en 2005 . Il cherche par tous les moyens à grappiller et racketter les Français qui lui permettront de rembourser les intérêts de la dette. L?état commence à s?asphyxier et n?est plus en mesure de maitriser ce boulet qui se fait de plus en plus pesant. Aujourd?hui le chômage, demain, s?il est élu, il s attaquera à un autre avantage social . Certaines personnes interrogées dans la rue par la TV et triées sur le volet disent « il nous a sorti de la crise ! » et moi je dis « heureux les innocents » car ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Comment peut on dire cela en sachant qu?il a plombé notre pays de 5OO MILLIARDS d Euros de plus en 5 ans ! Il ne faut pas se glorifier de ne pas être dans le même état de délabrement que la Grèce parce que s il est réélu on sera bientôt à leur niveau .
Réponse de le 19/02/2012 à 1:55 :
Tout à fait d'accord, mais s'il perd, il va devenir très dangereux... Il est capable de nous faire encore du mal.
Réponse de le 19/02/2012 à 19:39 :
il faudra l'abattre moins de protection ce sera plus facile ou l'enfermer ce malade il n'a que sa gueule et rien d'autre
a écrit le 18/02/2012 à 12:42 :

il faut prendre en compte LE VOTE BLANC sur ce tableau noir ...
a écrit le 18/02/2012 à 10:51 :
il me fait rire, car en 5 ans.... combien de referendum ???? alors que maintenant genre il sen passe plus . !!
Réponse de le 18/02/2012 à 13:07 :

buche sur bilan non democratique
Réponse de le 18/02/2012 à 13:37 :
Pas même sur l'Europe, puisqu'il est "passé" par le parlement alors que d'autres pays ont utilisé le référendum !
Réponse de le 18/02/2012 à 17:34 :
Sarkosy est un menteur un parvenu,il est prêt à promettre des choses pour être réélu,mais nous savons tous maintenant qu'il ne tiendra aucune promesse,il na pas de parole,il faut le viré en 2012.
a écrit le 18/02/2012 à 7:34 :
Et un référendum sur l'utilité des parlementaires plus de 800 entre les députés et les sénateurs cela pourrait être instructif et selon le résultat on pourrait envisager de réduire
leurs nombres, leurs indemnités et leurs avantages.La politique consiste a être au service des citoyens et ce n'est pas un métier .....sauf erreur!
Réponse de le 18/02/2012 à 10:50 :
un referendum sur la publication des comptes du senat !!!
chose complement opaque ... on se demande pourquoi !!!!
sur l'utilité d'autant de personnes ....comme vous le dites ...
sur la possibilité de depenser 58 000 euro /minute pour louer le palais royal ...(58000 !! / minute, y'a du trafic, ca revient moins cher de le faire au chateau de versaille !!! ) , et de claquer 7000e/par repas pour toutes ces personnes!!!
brerf sur les arnaques du pouvoir !!!!
a écrit le 17/02/2012 à 19:00 :
honteux qu'un type qui a fixé son propre salaire, placé ses amis et sa famille, qui ne connait de la vie que les cocktails offerts par les contribuables et les abus de pouvoir, ose se mêler de la façon dont le peuple s'organise pour survivre. Vive les grecs, qui en sont l'exemple extrème... ça ne peut plus durer comme ça
a écrit le 17/02/2012 à 18:05 :
il ne devrait pas critiquer autant les indemnités, il va en avoir besoin bientôt!
il pourra ainsi nous donner ses impressions de président au chômage.
Réponse de le 18/02/2012 à 11:03 :
Que nenni... Il ira pantoufler pour 10000 euros par mois au conseil constitutionnel.... Vous croyez que toute cette mafia connaît le chomage un jour???? C'est pour cela qu'ils criminalisent les chomeurs; c'est parce qu'ils ne savent pas ce que c'est....
Réponse de le 18/02/2012 à 13:58 :
j'ai bien peur qu'on en prenne encore pour 5 ans
Réponse de le 19/02/2012 à 1:58 :
Non, il est allé trop loin, il nous coûte trop cher et en plus il a des goûts de luxe, ben voyons. Je doute de ce qu'il peut nous faire pour se venger.
a écrit le 17/02/2012 à 18:04 :
j'irai voter blanc ! bien que la démocratie est confisquée depuis longtemps !
a écrit le 17/02/2012 à 18:03 :
Faire du clientélisme voir du populisme ... les candidats draguent !
a écrit le 17/02/2012 à 17:54 :
Sarkosy est un vrai menteur,sans scrupule,je ne suis pas spécialement ps mais si au deuxiéme tours il devait se retrouver devant le ps je voterais ps,ce type m'écoeure.
a écrit le 17/02/2012 à 17:18 :
Aprés les référendums, le travail du dimanche et avant la tva sociale il faut suivre des annonces tous les jours quelle sera la prochaine à votre avis pour lundi?Il est pire que Charlot dans les temps modernes ce candidat...
a écrit le 17/02/2012 à 16:38 :
Dettes publiques de la France : à la fin de la période Jospin : 853MdS d'? soit57% du PIB (à son arrivée:59,5% du PIB) - à la fin de la période Raffarin/deVillepin :
1152Mds d'? soit 64% du PIB - à la fin de la période Fillon/Sarko fin 2011 : 1680Mds s'? soit 80% du PIB... en 10 ans : + 827Mds de dettes supplémentaires
qui va payer ?? nous les contribuables..la droite bonne gestionnaire?? on en doute
Réponse de le 17/02/2012 à 18:17 :
ils s'en foutent éperdument (D/G) ... le but c'est d'avoir des sous à titre personnel ... ce qui ce passe en Grèce nous attend !
a écrit le 17/02/2012 à 16:11 :
"...les mêmes idées que Marine...". De grace, pas "d'insulte" svp. Marine La Peine n'a pas d'idee, elle n'a que des delires et tous ceux qui partagent ses delires peuvent etre rassures d'une place de choix a la droite du pere, car le royaume des cieux leur appartient, un triste et maigre lot de consolation pour tant d'energie consacree a la haine de l'autre et a la quete de boucs emissaires au nom de la sainte franchouillardise superieure. Il n' y a plus de vrai parti centriste en france, F. Baydoute a prostitue le centre a l'UMP! Oui, il y a encore de vrais centristes en france et pour nous, ce sera Hollande!
Réponse de le 17/02/2012 à 16:44 :
une place au royaume des cieux, vous appelez cela un triste et maigre lot de consolation, mais ce sera le paradis!!! Nettement mieux que l'enfer dans lequel les Francais vont s'engager avec Hollande!!!!!
Réponse de le 17/02/2012 à 16:50 :
Vous ne pouvez pas dire le contraire sur la monnaie, les frontières, la relance de l'industrie, la sortie de l'Europe. Evidemment sur la régularisation de tous les émmigrés c'est un peu le délire!!!!!!Et surtout la prise en gestion des entreprises par la classe ouvrière, là ce n'est plus du délire c'est,, je ne trouve pas de mots........Mais lors de son grand meeting, quand il a dit cela, les aplaudissements n'ont pas été spontanés, pratiquement inexistant!!!!!!!
Réponse de le 17/02/2012 à 18:23 :
Debout ! l'âme du prolétaire
Travailleurs, groupons nous enfin.
Debout ! les damnés de la terre !
Debout ! les forçats de la faim !
Pour vaincre la misère et l'ombre
Foule esclave, debout ! debout !
C'est nous le droit, c'est nous le nombre :
Nous qui n'étions rien, soyons tout :

Refrain :
C?est la lutte finale
Groupons-nous et demain
L?Internationale
Sera le genre humain :

wai bon passons à autre chose ! ... genre peine de mort pour les politiques (D/G) qui volent des sous comme en Grèce !
Réponse de le 18/02/2012 à 11:12 :
Ah qu il est beau le trio de candidats à la Présidentielle , c est à qui nous racontera le plus gros mensonge : l un , va nous faire croire qu il va faire obstacle à la crise, l autre qu il va embaucher soixante mille enseignants et le dernier qu il faut produire Français. C est bien beau tout ça ! si c était vraiment le cas on voterait pour n?importe lequel d?entre eux, tant , les propositions de chacun , nous paraissent alléchantes , malheureusement la vérité est toute autre, la France est à un niveau d endettement insoutenable et les marges de man?uvre sont réduites au stricte minimum. Alors , à moins que ce ne soient des prestidigitateurs et qu ils ne sortent l argent nécessaire d?un chapeau de magicien , je ne vois pas comment ils pourraient tenir leurs promesses . De plus nous faisons des cadeaux comme jamais à des pays en faillite comme la Grèce, « en veux- tu des milliards d Euro ? tu n as qu à demander, sers toi ! c?est la France et l Allemagne qui régale ! » . Et ce n est pas fini d autres pays frappent à la porte et veulent aussi leur part de gâteau . Conclusion : on se dirige inéluctablement vers la fin de l? Euro mais aucun d entre eux ne veut l avouer. Moralité on nous roule dans la farine, ne vous laissez pas embrumer le cerveau par la bande « sarkhollandebayrou » qui tels des charmeurs de serpents nous jouent du pipo , leur seul mot d?ordre est : je les cite « Sortir de l?Euro serait une catastrophe !!! ». Qu est- ce qu?ils en savent eux ? Etions- nous dans une situation catastrophique lorsque notre monnaie était en Francs ? La dernière année où la France était encore en Francs , elle avait un endettement équivalent à 800 milliards d ?, en 2007 lorsque Sarkozy a pris ses fonctions , il avait déjà grimpé à « 1200 milliards d ? !! » , et cinq ans après?comble des combles il nous a enfoncé à? tenez- vous bien « 1800 milliards d ? de dette publique !!! » Dans quel sens faut- il parler de catastrophe ? Alors révoltez vous VOTEZ MARINE!
Réponse de le 18/02/2012 à 17:00 :
@ révolté : trop long votre commentaire, faites bref et concis.
Réponse de le 18/02/2012 à 17:51 :
Désolé, j?essaierai d être plus bref la prochaine fois mais en tant que révolté ma colère parle plus vite que mon écriture car j?ai une multitude de choses à dire contre la tromperie le mensonge et l injustice.
a écrit le 17/02/2012 à 14:37 :
La droite aussi ARROGANTE qu'incompetente en redemande pour 5 ans, il va vraiment falloir etre amnesique et cretin pour les lui accorder. Ces dirigeants de droite savent tout, ils ont la science infuse, TOUT LEUR EST DU, ils ne se trompent jamais, LE POUVOIR LEUR APPARTIENT, c'est leur JOUJOU de subsistance, d'allienation, d'oppression et d'exploitation des sans voix. La droite a trahi le peuple. La droite a trahi la republique. La droite a trahi un ideal, l'ideal republicain. Je vais voter Hollande malgre moi, mais avec une certitude, CA NE POURRA JAMAIS ETRE PIRE QUE LE REGNE DE CE PIETRE EMPEROIDE! Pour une France FORTE, LA PORTE!
Réponse de le 17/02/2012 à 15:23 :
Vous avez Jean Luc, presque les mêmes idées que Marine sur l'Europe, la monnaie, les frontières........
a écrit le 17/02/2012 à 12:34 :
Moi je propose que les français cotisent 1 euro par personne pour se payer les meilleurs tueurs à gages afin de se débarrasser de toute cette mafia.
Réponse de le 17/02/2012 à 18:54 :
je veux faire une avance sur mes cotisations pour qu'on commence tout de suite
a écrit le 17/02/2012 à 11:30 :
"Il met en danger la politique familiale (?) il refuse de baisser les dépenses publiques (?) il veut donner le droit de vote aux étrangers? il veut revenir sur le nucléaire" ... Etc. Ce qui est dramatique avec cette droite française -que Nicolas Sarkozy a d'ailleurs "sortie" du corpus idéologique rassembleur républicain- c'est cette propension à dire n'importe quoi avec un incroyable estomac. Quatre assertions, quatre mensonges éhontés ! Non seulement le candidat socialiste ne met en rien en danger la politique familiale, ou la politique nucléaire de la France qui sera simplement redéployée (et même pas au niveau de l'Allemagne!), mais que le candidat Sarkozy ose parler de la dépense publique qu'il a explosée de 600 milliards d'euros et du "droit de vote des étrangers" en amalgamant toutes les situations et alors qu'il la proposait en... 2006 ! c'est assez fascinant... En fait je ne supporte plus cette propension de l'actuelle droite française à considérer qu'elle est propriétaire du pouvoir, qu'elle sait tout de naturelle façon, qu'elle seule incarne la vérité publique au risque de se diluer idéologiquement dans les arcanes du Front national qui n'attend que cela ! Et puis entendre l'actuel président de la République faire appel au peuple, se mettre en scène en jouant de je ne sais quelle posture contre les élites, alors là je rêve ! Et le pire c'est que des milliers de gens le trouvent encore quasi religieux en ne se rendant pas compte qu'il incarne une résurgence d'une sorte de bonapartisme pétainiste. Et qu'on ne me fasse pas le numéro du socialiste de service, je suis gaulliste. Et c'est justement parce que j'ai encore une certaine idée de la France que je suis atterré par cette façon de faire de la politique. Et par la politique ultra conservatrice mise en ?uvre depuis maintenant cinq ans et qui tente d'achever tous les idéaux du CNR. Mais comment les gens ne se rendent-ils pas compte qu'à force de défiscaliser à outrance et de tuer la symbolique de l'impôt, ce pays se retrouvera un jour, si cette politique se poursuit, sans aucune projection sociale solidaire au plus grand profit des compagnies d'assurance qui n'attendent que cela depuis trente ans ! Il y a dejà plus de huit millions de citoyens sous le seuil de pauvreté, plus de trois millions de chômeurs, combien en faudra-t-il d'autres pour que ce pays se réveille et ne se fasse pas berner par les fables néoconservatrices sur l'assistanat ou la responsabilité individuelle ? Ces gens là parlent du peuple en pensant populace ou clientèle. Ce n'était pas la philosophie du général de Gaulle, comme ce n'est en rien celle des vrais républicains qui font de l'égalité et de la fraternité les deux valeurs essentielles d"un destin commun. Avec l'idée que ce pays qui est en train d'oublier ses lumières ne se devait en rien d'être le vassal d'une puissance qu'elle qu'elle soit ! M. Sarkozy peut nous faire de grands baratins, mais la France est aujourd'hui dans le commandement intégré de l'OTAN, elle fait une guerre qu'elle n'avait pas à faire en ruinant ses intérêts, et elle vante un modèle allemand qui ne correspond en rien à sa culture politique en ayant par ailleurs mis les caisses de l'Etat -ce gros mot- exsangues. Non, je suis atterré. Effaré par tous ces gens qui confondent ce pays avec une entreprise sinon avec leurs intérêts et qui n'ont plus de la politique une haute idée mais seulement des techniques de gestion sans âme, sans éthique. La présidence de la République française n'est pas un conseil administration. Et puis imagine-t-on le Général conseillé par un ancien directeur du journal Minute ?! Non, mais où va mon pays ! Alors, oui, moi, le gaulliste, je crois que je voterai cette fois pour la Corrèze en ayant le sentiment de voter aussi pour la France. Le reste est littérature.
Réponse de le 17/02/2012 à 13:11 :
votre plaidoyer est remarquable, il n'y a rien à rajouter. Je regrette que cette finesse d'esprit, dont vous faites preuve, ne soit pas partagée par le plus grand nombre. Au vu des séances de "voeux" multipliés à l'envi, et à présent des meetings, les irréductibles sont encore nombreux malheureusement et je crains qu'ils n'influencent les "indécis" , dont on sait l'importance au résultat final.
Réponse de le 17/02/2012 à 14:50 :
il n'y a rien à rajouter.
Réponse de le 17/02/2012 à 14:53 :
Bravo. Je ne suis pas gaulliste, mais je reconnais sans problème la vision qu'avait le Général et qui nous manque maintenant que la politique (surtout à droite) est au mains, à mon avis, de "boutiquiers" et d'arrivistes.
Réponse de le 17/02/2012 à 15:19 :
Réponse à Gaullisme.
Vous ne devriez pas être le seul.Et ça changerait tout.
Réponse de le 17/02/2012 à 15:27 :
vous avez peut-etre raison au sujet du général, mais ce sont quand même les gauchistes qui l'on viré!!!Et vous avez l'air de leur réouvrir la porte. Incomprehensible!!!!!
Réponse de le 17/02/2012 à 16:05 :
Bravo. Nous sommes gaullistes et pompidoliens, oui le Général avait une Vision et elle nous manque maintenant que la politique (surtout à droite) est au mains, à notre avis, de "boutiquiers", d'arrivistes et de voyous qui agissent en bande organisée. A droite comme à gauche, le Mensonge est quotidien, il est même très implicite dans l'Union des Menteurs Politiques à l'UMP.
Réponse de le 17/02/2012 à 17:47 :
Je voudrai répondre à Pierre avec la distance qui sied mais sans ambages. Comment peut-il comparer le candidat socialiste - et toute la kyrielle d'énarques et d'hommes de gouvernement qui l'entourent- avec les "gauchistes" ? J'ajoute, si Pierre a quelque mémoire ou quelque culture politique, que les "gauchistes" n'ont rien à voir avec départ du général de Gaulle dû à un (vrai) referendum perdu en avril 1969. Et accessoirement à Giscard d'Estaing... Je vous rappelle par ailleurs que les électeurs "gaullistes" ont dans la foulée élu Pompidou par plus de 54% des suffrages exprimés, le dit Pompidou qu'il avaient adoubé le printemps précédent lors des évènements que vous savez. Mais je fais là allusion à des hommes d'Etat et non à des marionnettes fascinés par la corbeille et qui n'ont aucun sens de l'Histoire.
a écrit le 17/02/2012 à 11:30 :
tous les deux ans, il devrait y'avoir un referundum pour sabvoir si oui ou non on change le president et son ministère tout entier sans indemnités bein sur!! bref, on devrait pouvoir limoger avant 5 ans les gens nocifs et inneficace car elus sur leurs mensonges.. ça c'est la voie du peuple!
Réponse de le 17/02/2012 à 17:04 :
Exact, nous devrions pouvoirs virer sans ménagement un Président menteur dès son 1er mensonge, et dans ces conditions Sarkozy / Wuerth / Lagarde et les gouvernements de Fillon flémard auraient disparu du paysage dès 2008.
a écrit le 17/02/2012 à 11:28 :
Trembler chômeurs, le colisée est réouverte. Le peuple veut du sang et du spectacle. Prier comme vos prédécesseurs pour que les lions vous tuent avant de vous dévorer.

Pourquoi la politique est impuissant á favoriser l'harmonie et la prospérité. Alors que tant de mains et de cerveaux sont disponibles. La France compte env 80 millions, assez forte pour se protèger. Mais ce n'est que déroute comme un troupeau de zébus livré aux lions et croco.
a écrit le 17/02/2012 à 11:15 :
Le referendum sur le chômage, c'est permettre et légitimer le massacre d'un groupe parce que une partie majoritaire consent. Lynchage facile et sans coupable, " c est pas moi, je me fais qu aider " pourrait on dire. Ca rappelle le vieux temps des croisés, tuer massacrer... tout est pardonner.
a écrit le 17/02/2012 à 10:23 :
Je ne crois pas un mot, il ment sur absolument tout les points qu'ils évoquent. Pas question de revoter pour lui, mon dieu quel baratin quand on sait qu'il a signé Lisbonne en n'ayant "RIEN à foutre" du peuple juste pour l'article 123. "restaurer l'autorité - 5% de chômage - plein emploi - valeur de la famille - supprimer les abus sociaux - gérer l'immigration ...." Voilà le programme de 2007, merci c'est bon ! Alors tant mieux pour les idiots qui vont REVOTER pour lui. Annoncer qu'Hollande sera une catastrophe je m'en fiche autant sélectionner un autre menteur. Il reste Bayrou et Lepen comme option et je ne pense pas être le seul à vouloir changer.
Réponse de le 17/02/2012 à 11:26 :
j'espère qu'on est plusieurs à pesner ainsi mais bon, les retaités actuels, ça leur convient bien cette politique de je fais pour ne rien faire.. Ils ne sont en rien touché par la crise pour la plupart et eux, ils votent.. sarko.. y'a bien des chances que ce nul repasse..
Réponse de le 17/02/2012 à 14:17 :
outrée de ce que je vois, suis retraitée nouvellement et je me sens concernée cette politique ne peut pas me convenir j ai des enfants des petits enfants et je m investie et me penche sur les causes humanitaires il ne faut pas etre sectaireet généraliser je
subie et suis touchée par cette crise qui ne concerne que les petits
a écrit le 17/02/2012 à 9:44 :
pour qu'un référendum puisse avoir de la valeur, il faudrait rendre le vote obligatoire. Quand on sait qu'un président est élu avec a peine 20 % des votants, tout cela est faussé
a écrit le 17/02/2012 à 9:33 :
Vous avez raison sego aurez était mieux comme présidente que Sarko mais bientôt vous serez tous heureux holland président aubris au sénat sego au parlement Harlem désir à l immigration melanchon à Bercy eva joly 1 er ministre et bien sur besanceno à la sécu bonne chance à tous
Réponse de le 19/02/2012 à 9:56 :
le même commentaire en français ... est-ce possible ?!?
ou TROP demander à un suppôt UMP ..?
(ce qui prouve bien leur incompétence dans TOUS les domaines ..!)
P.S : j'ai plus de 50 ans, de tendance droite modérée, mais suis devenu apolitique depuis que Raymond Barre m'a enseigné (entre 1982 et 1985) l'économie et les rouages de la "gouvernance française" !
a écrit le 17/02/2012 à 9:27 :
le référendum est une arme dangereuse, car il y a un risque de manipulation des électeurs, selon le type de question posée. Celle ci est forcément réductrice et la réponse l'est tout autant , puisqu'il s'agit d'approuver ou de rejeter. A manipuler avec précaution si l'on ne veut pas tomber dans le populisme, avec les risques qu'il engendre : fracture sociale, relations conflictuelles ...
a écrit le 17/02/2012 à 9:25 :
Les militants UMP ont été gâtés : les erreurs minimisées balayées par l'ego fascinateur du candidat.
a écrit le 17/02/2012 à 9:25 :
Je suis toujours étonné que les article de la tribune est juste un "copier-coller" du discours de Sarkozy... Pas de commentaire d'aucune opposition. Pas d'avis personnel.

C'est comme le Figaro ou bien ?
a écrit le 17/02/2012 à 9:11 :
pour qu'un référéndum soit valable, il faut rendre le vote OBLIGATOIRE. Sinon vous vous retrouvez avec un président élu par a peine 20% des votants!!!!
Réponse de le 17/02/2012 à 19:03 :
De toute manière, si je me souviens bien, chez vous en France, les référendums n'ont qu'une valeur consultative...
a écrit le 17/02/2012 à 8:33 :
le chômage l'affaire de tous ? des fonctionnaires? Une question posée dans un référendum doit doit être une question nationale , constitution, monnaie . En aucun cas un problème sur une gestion d'un organisme privé.
Salutations Savoisiennes.
Réponse de le 17/02/2012 à 14:50 :
Très bonne pensée. Un retraité de la fonction publique stigmatisant un demandeur d'emploi! Excellent.
a écrit le 17/02/2012 à 8:07 :
Attention, attention restez sur vos gardes et ne changez pas d'avis parce que quelques grands politiques vous font des promesses.ATTENTION!!!!!!Ils ont l'art et la manière§§§
Réponse de le 17/02/2012 à 14:41 :
non,non c'est bon on se méfie cette fois ci.je voterai sarko,c'est le seul qui ait des idées neuves.les autres appartiennent au passé
Réponse de le 17/02/2012 à 15:35 :
Et ses bonnes idées n'arrivent qu'au moment où il se représente ?
Et toutes les mauvaises qu'il a prise ces 5 dernières années ? on les oubli ?
a écrit le 17/02/2012 à 7:40 :
C'est montrer beaucoup de confiance dans la sagesse des peuples que de croire que les sondages, maintenant le referendum, vont permettre les reformes nécessaires. Il faut redonner le gouvernail à l'intelligence, la culture et la sagesse. Tout sauf Sarkosy évidemment.
a écrit le 17/02/2012 à 7:07 :
ça se finira dans le sang, écartons-nous.
Réponse de le 17/02/2012 à 10:55 :
Ca va finir comme en Syrie, les français vont se battre entre eux.
Réponse de le 17/02/2012 à 15:37 :
C'est le but de la droite, et de l?extrême droite.
Divisé pour mieux renier. Et qui sont les grands gagnants ?
(Si vous vous dites les chômeurs et les assistés, alors c'est que leur méthode fonctionne)
a écrit le 17/02/2012 à 5:44 :
Un mec né et élevé dans la caste bourgeoise dorée de Neuilly qui "fustige" les elites. Ce monsieur prend vraiment les Francais pour des gnous. Vivement avril 2012
Réponse de le 17/02/2012 à 6:39 :
Et sans OGM...
Réponse de le 17/02/2012 à 12:25 :
HOLLANDE aussi vient de NEUILLY seulement je le trouve vulgaire haineux et je ne lui trouve pas sa place en temps que président de la FRANCE.
RESPECTONS quand même le président sur place je n'ai jamais vu autant de HAINE par un soi-disant futur président HOLLANDE.
Réponse de le 17/02/2012 à 16:07 :
La vulgarité et le mensonge sont les 2 principales mamelles de l'UMP.
Réponse de le 17/02/2012 à 16:29 :
ne vous en déplaise, ojig, votre mépris de l'UMP est aussi valable pour le PS Donc égalité pour l'UMPS
Réponse de le 17/02/2012 à 17:01 :
Oui la désapprobation et notre écoeurement est aussi valable pour l'UMP que le PS. Mais nous sommes tellement plus déçus par l'UMP qui trahit, chaque jour qui se lève, tous les piliers Gaullistes.
a écrit le 17/02/2012 à 0:24 :
N'importe quoi. Ce mONSIEUR est dangereux. Il est temp qu'il degage!

Son rictus montre bien sa nature!
Réponse de le 17/02/2012 à 14:55 :
Sur son affiche de campagne, son visage est tellement filtré sur un ciel si synthétique, que l on dirait un replicant dans le film Blade Runner!
a écrit le 16/02/2012 à 23:54 :
Méthode $arkozy, opposer les Français, culpabiliser les plus faibles, prendre à témoin le peuple et lui faire exécuter le sale boulot, bref, diviser pour régner.Encore un petit effort en faveur de la délation, et comme il nous a vendu aux Allemands, nous serons bientôt de retour dans les bucoliques années Pétain...Travail, Famille, Patrie. Quant aux milliards versés aux officines de formation, m'étonnerait qu'il y touche, les sectes sont les protégées de Mme Mignon. Des sous, hou,hou, des sous.
Réponse de le 17/02/2012 à 11:56 :
+1 Tout est dit A+
Réponse de le 17/02/2012 à 12:13 :
je n'avais pas lu JB38 mais pour moi aussi c'est A+
a écrit le 16/02/2012 à 22:48 :
Il est plus facile d'attaquer les chômeurs, que de s'attaquer au chômage...
Réponse de le 17/02/2012 à 8:11 :
Ou à la fonction publique (source de la dette ?) qui est de sa responsabilité, mais dont il a peur !
a écrit le 16/02/2012 à 22:11 :
je crois que l'électorat de le pen avait dit non au traité de lisbonne ! vouloir les récupérer maintenant avec des référendums me paraît maladroit étant donné qu'ils ont le sentiment d'avoir été trompés !! qui comprend sarko ? a moins que celui ci anticipe qu'il n'aura pas une majorité à l'assembl"ée nationale très bientôt s'il était réélu ! une cohabitation ?





































0 MOINS QUE CELUI CI ANTICIPE QU4IL N4AURA PAS LA MAJORIT2 0 L4ASSEMBL22E NATIONALE TR7S BIENTÖT § UNE COHABITATION ,
Réponse de le 17/02/2012 à 13:17 :
a mimosa: VOUS CROYEZ? c'est la preuve que vous ne savez même ce qu'il y a dans le programme FN et que vous ne savez même pas ce qu'ils veulent. Par contre vous avez l'air de savoir les critiqués!!!!!!!
a écrit le 16/02/2012 à 21:50 :
il a raison sur le dernier point, presque aucun média français n'a relayé la visite de Hollande en G-B qui est allé littéralement lécher les bottes des financiers de la City.
Réponse de le 17/02/2012 à 0:30 :
Vous avez lu l'article? Hollande n'a pas encore visite La GB. Donc cessez de raconter n'importe quoi.
Réponse de le 17/02/2012 à 6:21 :
@WiLLemieux : "as" a raison. Hollande a dit aux médias Britanniques que "le monde de la finance n'a rien à craindre de nous" tapez "rien a craindre hollande" dans google et vous verrez par vous meme
Réponse de le 17/02/2012 à 12:26 :
OK C'est honteux j'en suis éc?uré.
a écrit le 16/02/2012 à 21:45 :
oui pour un referendum à droite pour savoir si NS est le bon cheval!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :