Pétrole : l'Opep maintient ses quotas de production

Comme prévu, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu ses quotas de production inchangés afin de ne pas risquer d'enrayer le début de reprise des prix du brut dans un contexte d'amélioration de l'économie.

Pragmatique, l' Opep, qui souhaite un baril à 75 dollars pour que les producteurs puissent investir dans l'exploration et la production, ne veut pour l'heure se montrer trop impatiente au risque de saboter une remontée des indicateurs économiques et de mettre à mal de nouveau ses revenus directs. C'est pourquoi l'organisation a choisi le statu quo pour ses quotas de production à 24,84 millions de barils (mbj) par jour.

"Les prix se stabilisent et même augmentent, pourquoi changer ?", avait déclaré mercredi le ministre algérien de l'Energie, Chakib Khelil, lors de son arrivée dans la capitale autrichienne, estimant qu'il y avait consensus au sein du cartel pour un statu quo.

Depuis septembre 2008, l'Opep a décidé de retirer du marché 4,2 mbj pour enrayer la chute des prix du brut qui étaient tombés jusqu'à 32,40 dollars à l'automne, fixant son plafond de production à 24,84 mbj. Il s'agit de son niveau le plus bas depuis 2003.

Après la décision de l'Opep et avant la publication des stocks américains, les cours du pétrole évoluaient à la hausse à Londres comme à New York, au-dessus des 63 dollars, touchant même des niveaux pas atteints depuis novembre, dans un marché optimiste sur une reprise de la demande dans les mois à venir. Le baril de WTI américain s'échange contre 64 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 63,25 dollars.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pragmatisme? Non, réalisme

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
amélioration de l'économie ??? où ça ?? où est-ce qu'ils voient tous une amélioration de l'économie ??

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il s'agit de leur économie, pas de nos économies.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.