Le pétrole met fin à six séances consécutives de baisse

Le baril de brut a légèrement progressé ce jeudi, après six semaines consécutives de baisse. Les cours sont passés sous la barre des 60 dollars, pour la première fois depuis fin mai.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Petite hausse ce jeudi sur les marchés pétroliers. Après six séances de rang de repli, les cours du brut ont très légèrement progressé ce jeudi mais s'échangeant toujours à 60 dollars. A New York, le baril est même repassé temporairement sous cette barre, une première depuis le 26 mai dernier, touchant 59,25 dollars en cours de séance.

A la clôture du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" a gagné 27 cents, à 60,41 dollars. Sur l'InterContinental Exchange (ICE), le Brent de la mer du nord a pris 67 cents, à 61,10 dollars le baril.

Depuis le 30 juin, le baril a perdu 13 dollars alors que le pessimisme a gagné les marchés de matières premières. Ces derniers étaient nettement repartis à la hausse depuis fin mars, misant sur un retour plus rapide que prévu de la croissance mondiale. Mais une série de mauvais chiffres macro-économiques ont brisé net ces espoirs et, avec eux, la perspective d'un rebond de la consommation en produits pétroliers.

Mercredi, le baril a chuté de 3 dollars après la publication des stocks hebdomadaires américains en produits pétroliers. Ceux d'essence ont progressé pour la quatrième semaine consécutive, avec une hausse de 1,9 million de barils la semaine dernière. C'est une nouvelle fois plus qu'attendu par les marchés, qui misaient sur un gain de 600.000 barils. Ces réserves sont particulièrement surveillées, en pleine période de départ en vacances ("driving season").

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.