La Croatie reprend sa marche vers l'Union européenne

La Croatie a repris ce vendredi ses négociations d'adhésion à l'Union européenne, qui étaient bloquées depuis plus d'un an en raison d'un contentieux frontalier avec la Slovénie, elle-même membre de l'UE depuis 2004.

Zagreb a ouvert six nouveaux "chapitres" de négociation et en a clos cinq autres lors d'une conférence à Bruxelles, ce vendredi, sous la présidence suédoise de l'Union européenne (UE). La Slovénie a rendu possible cette reprise en levant le veto qu'elle avait imposé en décembre dernier du fait de son litige avec Zagreb, lié à l'accès aux eaux internationales de l'Adriatique.

Le commissaire européen à l'Elargissement, Olli Rehn, a parlé de "percée". "Je dirais que ce n'est pas seulement une situation gagnant-gagnant pour la Slovénie et la Croatie, c'est du gagnant-gagnant-gagnant parce que c'est dans le même temps une victoire pour l'Union européenne que de débloquer les négociations avec la Croatie et de voir que le contentieux frontalier est réglé", a-t-il commenté devant la presse.

Le ministre slovène des Affaires étrangères, Samuel Zbogar, et son homologue croate, Gordan Jandrokovic, devaient également évoquer la mise sur pied d'un tribunal d'arbitrage chargé de superviser le règlement définitif du contentieux frontalier. "Je m'attends à de bonnes discussions et à ce que d'importantes étapes soient franchies", a expliqué Gordan Jandrokovic.

La reprise de ces négociations d'adhésion permet d'espérer désormais qu'elles seront bouclées d'ici juillet prochain. La Croatie a désormais ouvert 28 des 35 chapitres de négociation et 12 ont d'ores et déjà été refermés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.