1914, des armes et des mots (8/8) : "Les ruines"

 |   |  168  mots
DR
DR (Crédits : DR)
[Replay] Une bouleversante saga documentaire en huit épisodes qui restitue le cataclysme de la Grande Guerre à travers quatorze destins singuliers, racontés par des lettres et des journaux intimes. Ces points de vue subjectifs de "héros du quotidien" sont complétés par des archives rares, clichés d'époque ou actualités filmées. Série documentaire de Andrew Bampfield et Yuri Wintenberg.

Dernier épisode d'une bouleversante saga documentaire qui restitue le cataclysme de la Grande Guerre à travers quatorze destins singuliers, racontés par des lettres et des journaux intimes.

Alors que son père est envoyé au travail forcé en Allemagne, Yves Congar vit la fin de la guerre dans la cave de sa maison. Ernst Jünger retourne en Allemagne quand la révolution éclate dans son pays. Trop vieux pour le service actif, Charles Edward Montague est chargé d'organiser des séances photo de prisonniers allemands pour la presse américaine. Marina Yurlova passe son 18e anniversaire dans une prison de l'armée rouge, alors que la guerre civile fait rage.

Le 5 octobre 1918, Elfriede Kuhr entend parler à l'école pour la première fois de l'éventualité de la défaite. Le 11 novembre, à 11 heures, les cloches recommencent à sonner dans toute l'Europe. Les armes sur les fronts se taisent. La guerre est terminée.

>>> L'ensemble de la série est disponible sur le site Arte VOD

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/07/2014 à 11:40 :
Oui, la guerre , est terminée, absurdité humaine !....toute une jeunesse a été décimée..les villes vont pouvoir se relever de leurs cendres, il y aura du travail pour tous ! La PAIX, mais à quel prix! ! celui de la faim, de la peur, du sang , et des larmes de ceux qui restent, ceux qui ont tout perdu, ainsi que leurs enfants, leurs frères, époux., leurs soeurs....Les guerres devraient être faites par ceux qui les ont décidées !!juste pour en voir toute l'horreur, sur le terrain !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :