E-Mail Vision s'introduira en Bourse au début 2001

E-Mail Vision digère actuellement son premier tour de table de plusieurs millions de francs ; elle profite des fonds levés pour finaliser la mise en place de son équipe en France et de son staff corporate, avant l'ouverture de bureaux en Grande-Bretagne et en Allemagne, prévue d'ici la fin de l'année.En tout, 80 personnes sur l'ensemble de l'Europe devraient porter les couleurs de l'entreprise spécialisée dans la fourniture de solutions de prospection et de fidélisation des Internautes par l'eMail. Un prochain tour de table est prévu en mai avec des acteurs américains et anglais du capital-risque, qui devraient apporter 15 millions d'euros à l'entreprise. Ce nouvel apport en numéraire permettra à E-Mail Vision de préparer son introduction en Bourse au début de l'année 2001. " Nous sommes encore dans la phase de sélection des investisseurs, explique le fondateur Nick Heys, et nous avons la chance de pouvoir choisir les gens avec qui nous voulons travailler. Nous utiliserons ces fonds pour renforcer notre infrastructure technique et nos équipes. Selon Forrester, le marché de l'eMail marketing représentera 5 milliards de dollars en 2004 aux États-Unis, et nous estimons que le marché européen atteindra 1 milliard d'euros. Nous visons 10 % de parts de marché à cet horizon. Cela demande des moyens et des ressources que nous sommes en train de mettre en place aujourd'hui. " Selon le fondateur, le coût d'acquisition d'un client s'élève, en dépense média, à 175 dollars, et l'eMail permet à une entreprise de récupérer cette mise ultérieurement grâce à la fidélisation des prospects. " Aujourd'hui, les entreprises mesurent l'intérêt qu'elles ont à communiquer via l'eMail, et nous sentons qu'elles se tournent de plus en plus vers des solutions qui, comme la nôtre, leur permettent d'outsourcer complètement cette activité. L'eMail marketing n'en est actuellement qu'à ses débuts, car les entreprises sont plus dans une logique d'acquisition de nouveaux clients que de fidélisation. La part de l'eMailing va considérablement augmenter lorsque les entreprises devront fidéliser leurs premiers contacts. " Selon Nick Heys, l'arrivée de concurrents américains importants comme Messagemedia en Europe est une bonne chose, car elle légitime le marché. Tous les acteurs de l'eMail se livrent actuellement à des investissements conséquents pour finaliser leur plate-forme technique et affronter dans de bonnes conditions la croissance prévue de ce marché. Les principales références d'e-Mail Vision sont FT Mobile, Médecins sans Frontières, MTV Europe ou Clust. com.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.