France Télécom développe une plate-forme d'applications internet multi-utilisateurs

La filiale Recherche et Développement de lopérateur historique français développe actuellement une plate-forme pour le développement, lhébergement et le déploiement sur le Web de mondes virtuels. « Cest un outil particulièrement adapté aux jeux vidéo en ligne utilisant les univers persistants, commente Frédéric Dang Tran, chef de projet chez France Télécom R&D, des applications où des centaines, voire des milliers de joueurs peuvent se connecter simultanément. Mais il peut sutiliser pour mettre en place sur Internet toutes sortes de services dont la finalité est peut-être moins ludique (travail coopératif, enseignement interactif, forums en 3D, etc.). »Baptisée Continuum, cette plate-forme sera disponible pour les développeurs et les éditeurs de jeux à partir de lannée 2002. « Ce qui différencie notre plate-forme des autres, explique Frédéric Dang Tran, cest quelle est générique. Elle sadapte à tous les types d'applications, quelles qu'en soient les contraintes de sécurité, d'interactivité et de bande passante. » Compatible avec les technologies à haut débit, cette plate-forme est formée de deux couches techniques différentes : la première concerne le développement pur de l'application, tandis que la seconde se consacre à lhébergement et la diffusion du produit. Une version de test sera accessible pour les employés de France Télécom R&D avant la fin de lannée. Les 3800 chercheurs de cette filiale pourront interagir avec un univers aquatique virtuel où évolueront des créatures indépendantes gérées par le moteur de la plate-forme. Cette plate-forme pourra être utilisée à terme par les autres services de France Télécom, comme Goa, la plate-forme de jeu en ligne, qui développe actuellement la version française de La Quatrième Prophétie, jeu daventure qui est prend place dans un univers virtuel permanent. « Goa est typiquement le service qui pourrait se servir de notre plate-forme », ajoute Frédéric Dang Tran.Continuum est une partie du projet PING réunissant industriels et universités et dont le but est la mise en place dune infrastructure interactive dédiée aux jeux en réseau. Kalisto Entertainment et France Télécom apportent au sein de cette association leurs technologies, tandis que lÉcole nationale supérieure des télécommunications (ENST) et le centre de recherche suédois SICS travaillent sur les protocoles de communications. LIMAG intègre ses savoir-faire en monde persistant et bases de données, le Centre de mathématiques appliquées développe un langage de programmation spécifique pour les objets virtuels autonomes (comme les personnages non joués,) et enfin les universités anglaises Reading et Lancaster prennent en charge l'amélioration des temps de réponse.France Télécom soriente de plus en plus vers les jeux en réseau. Goa, plate-forme de mise en relation de joueurs est lun des premiers services du genre sur la France en termes de nombre de joueurs. Jusquà maintenant, Goa n'avait pas proposé de monde persistant, mais ce manque devrait être réparé prochainement avec la mise en place de la Quatrième Prophétie. Selon Cybermétrie de Médiamétrie, Goa a enregistré en février dernier 460 837 visites.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.