Carte Bleue lance sa campagne anti-fraude sur Internet

Le paiement en ligne sera-t-il le prochain cheval de bataille du GIE Carte Bleue ? Devant la montée des infractions et des fraudes liées aux transactions boursières et bancaires en ligne, le groupement a décidé de se retrousser les manches et de lutter contre un problème qui pourrait s'intensifier. Déjà, "en France, 50 % des litiges de l'ensemble des paiements par carte bancaire sont générés par 2 % des transactions, elles-mêmes réalisées sur le Web", déclare le GIE. Les sites à caractère pornographique seraient ainsi les premiers responsables en matière d'insécurité. Pour répondre à l'augmentation des litiges sur le Web, le groupement Carte Bleue a mis en place le "Global monitoring program", un outil permettant d'identifier et détecter les sites à risque. En outre, des pénalités seront appliquées aux marchands dont le taux annuel (environ 5 %) de fraudes est dépassé. Enfin, Carte Bleue et Visa ont lançé une recommandation aux banques françaises afin qu'elles s'équipent de lecteurs de cartes à puce Cyber-Comm qui permettent de sécuriser les transaction sans pour autant faire circuler le code de la carte bancaire sur le Réseau. Concrètement, ce système devrait permettre de résoudre les nombreux litiges liés aux transactions réalisées sur Internet, dans la mesure où le numéro de carte bancaire (et non le code personnel) est transmis chiffré par le lecteur sécurisé jusqu'au système de la banque. Ce numéro ne pourra donc être intercepté ni sur le PC de l'utilisateur, ni sur le serveur Web du site marchand.Une urgence dans la mesure où le parc de Carte Bleue Visa (la société détient 7% du capital de Cyber-Comm) s'est enrichi de 2,2 millions de nouvelles cartes en 1999.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.