L'investisseur EI Capital compte s'introduire sur l'AIM de Londres

 |   |  297  mots
" Grâce à cette opération, nous espérons lever 40 M£ ", précise Edgard Taureau, président en charge du développement du pôle européen d'European Internet Capital, également présent en Asie et aux États-Unis.Cette levée de fonds viendra compléter les 4,18 M£ obtenus en décembre 1999 par le groupe, puis les 13,6 M£ en janvier 2000. Ces sommes ont été levées auprès d'investisseurs privés et institutionnels (dont la banque Cazenove & Co). Grâce à cette nouvelle opération, le groupe pourra renforcer sa notoriété, développer ses activités et poursuivre son programme d'investissements." Nous allons investir 27 M£ d'ici le mois de juin, indique le responsable. Pour nos investissements, nous prenons en compte le potentiel du marché et les perspectives de profits, ainsi que l'avance technologique de la société et son leadership. La qualité du management et les synergies avec les autres sociétés de notre portefeuille d'investissements représentent également des points importants. "European Internet Capital a déjà investi 4,6 M£ dans quatre sociétés en Europe et aux États-Unis, en particulier dans les deux marketplaces Tradecell.com et On Net Service. Un cinquième investissement de 0,7 M£ dans une société française doit être annoncé la semaine prochaine. " Nous nous concentrons sur des investissements en phase de démarrage ou de premier tour dans deux secteurs : les infrastructures providers (logiciels et outils de développement) et les marketplaces. " Les fonds levés lors de l'introduction en Bourse devraient par ailleurs permettre à European Internet Capital d'ouvrir des bureaux en Belgique, en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Suède. Les équipes basées à Guernesey (Grande-Bretagne), à Londres, à Paris et à Palo Alto devraient être renforcées, European Internet Capital employant pour l'instant une dizaine de personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :