Grévin & Cie conteste l'offre de Compagnie des Alpes

 |  | 345 mots
C'est non: ce lundi dans un communiqué, le conseil d'administration du groupe Grévin a jugé "inadéquate" l'offre publique d'achat (Opa) déposée le 23 mai dernier par la Compagnie des Alpes (lire ci-contre)."Au vu notamment des perspectives favorables de Grévin et Compagnie pour 2002 et du plan de développement en cours de réalisation, la majorité des administrateurs a fait savoir qu'elle jugeait insuffisant le prix de 30 euros par action offert par CDA", précise le communiqué. La prime offerte, de 20,5% par rapport au dernier cours de Grévin & Cie, était pourtant jugée assez belle par les analyste interrogés par la Tribune (lire ci-contre).Mais les mêmes analystes ne discernent pas l'intérêt "industriel" d'un tel rapprochement. L'opération pourrait certes apporter des complémentarités en termes de saisonnalité de l'activité. Grévin est en effet fortement dépendant du Parc Astérix, qui n'est ouvert que de mars à octobre, et Compagnie des Alpes reste tributaire des remontées mécaniques, ouvertes essentiellement l'hiver pour les activités de glisse. Mais les métiers respectifs des deux sociétés, gérer des parcs de loisir et des réseaux de remontées mécaniques, sont jugés beaucoup trop éloignés pour pouvoir dégager des synergies de coûts ou de management.Par cette opération, la Caisse des dépôts, qui détient, au travers de sa filiale C3D, des participations dans chacun des deux protagonistes, entend se doter d'un ensemble intégré de plus de 310 millions d'euros de chiffre d'affaires, confortant une position dans le tourisme déjà bien affirmée, puisque C3D détient 80% du groupe VVF (Villages Vacances Familles).La Compagnie des Alpes est le premier exploitant français de domaines skiables. Grévin & Cie gère des centres de loisirs familiaux comme le Parc Astérix, les musées Grévin, France Miniature, l'aquarium de Saint Malo.Ce lundi, la cotation des titres Grévin et Compagnie des Alpes était toujours suspendue.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :