Paris à son plus haut de l'année

 |   |  304  mots
La Bourse de Paris finit 2006 à son plus haut en clôture pour ce dernier jour de l'année. Dans un petit marché, Suez, GDF et Veolia Environnement se sont particulièrement distingués. A la clôture, le CAC 40 progresse modérément de 0,15% à 5.541 points.

Très en vue toute la journée, le titre Suez s'illustre à la clôture avec une hausse de 2,56% à 39,23 euros.

Des informations publiées par le magazine Capital renforce les rumeurs d'une OPA hostile sur le groupe que préparerait l'homme d'affaires François Pinault. Du coup les spéculateurs s'en sont donnés à coeur-joie. L'action Gaz de France en profite et bondit de 2,80% à 34,85 euros.

Veolia Environnement, également intéressé dans cette affaire, progresse de 8,96% et s'adjuge la plus forte hausse du jour, après l'échange d'un important bloc d'actions dans les dernières minutes de la séance.

Du côté des baisses, le Crédit agricole a lancé aujourd'hui une augmentation de capital de 4 milliards d'euros, pour financer ses récentes acquisitions en Italie. A la clôture, le titre de la Banque verte perd 0,34% à 31,86 euros.

Air France-KLM recule de 1,05% à 31,89 euros. Les investisseurs spéculent sur une éventuelle candidature du groupe à la reprise d'Alitalia. Rome a donné ce matin le coup d'envoi du processus de cession de sa participation dans la compagnie aérienne.

Accor, très attaqué toute la journée, cède à la clôture 0,42% à 58,70 euros. Quatre syndicats ont appelé le personnel des casinos français à la grève le 31 décembre.

Mittal baisse de 0,81% et Vallourec de 0,68%, victimes de prises de bénéfice.

Enfin Sanofi-Aventis perd 0,64% à 69,95 euros, malgré un jugement favorable de la cour d'appel canadienne. Cette dernière interdit Apotex de commercialiser un générique du Plavix, l'un de ses médicaments vedettes du groupe français.

Sur le marché des changes, la devise européenne se renforce face au dollar. L'euro s'échange à 1,3197 dollar.

Mardi prochain, la Bourse de New York et le Nasdaq seront fermés en mémoire de Gerald Ford, le 38e président des Etats-Unis décédé cette semaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :