Les commandes de biens durables en recul aux Etats-Unis

 |   |  212  mots
Les commandes de biens durables ont baissé de 2,4% en juillet contre une hausse de 3,5% en juin, en raison de reculs dans l'automobile et les avions commerciaux. Mais la hausse de 1,5% des commandes dans le secteur manufacturier laisse présager une augmentation des investissements.

Le ralentissement économique américain se confirme. Les commandes de biens durables ont reculé de 2,4% en juillet par rapport à juin aux Etats-Unis, après une hausse de 3,5% le mois précédent. Un revirement attribuable au recul des ventes de voitures et d'avions commerciaux. C'est la plus forte baisse depuis avril dernier. Les économistes du consensus recueilli par l'agence Bloomberg s'attendaient à un recul de 0,5% seulement. La déception est toutefois un peu atténuée par la révision en hausse à 3,5% de la progression de juin, contre 2,9% estimés auparavant.

Autre facteur de soulagement: hors transports, les commandes de biens durables ont augmenté de 0,5%, une progression supérieure à celle qu'anticipaient les économistes et la troisième hausse mensuelle consécutive. Les transports ont en effet vu leurs ventes reculer de 9,6% en juillet, après une hausse de 7,1% le mois précédent.

Les commandes de biens d'équipement hors défense et hors aviation ont augmenté de 1,5% en juillet après une hausse de 1,4% en juin. "L'investissement des entreprises va continuer à porter l'économie et compenser le recul de la consommation des ménages", indique Tim Rogers, économiste chez Briefing.com, interrogé à Boston par Bloomberg. Enfin, en rythme annualisé, les commandes de biens durables restent élevées, en hausse de 9,3% en juillet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :