La tenue d'un conseil d'administration de Veolia ce soir renforce les rumeurs sur son intérêt pour Vinci

 |   |  347  mots
Les administrateurs du groupe, qui se réunissent ce soir, pourraient étudier la possibilité d'une offre sur Vinci. Selon Challenges, qui a révélé l'information, une telle offre ne pourrait être qu'"amicale".

Le groupe de services aux collectivités locales Veolia va-t-il formuler une offre sur Vinci? Alors que l'hypothèse circule avec insistance depuis quelques jours, sa crédibilité vient d'être renforcée par l'annonce de la tenue d'un conseil d'administration de Veolia ce soir.

Selon le site Web du magazine Challenges, qui a révélé la tenue de ce conseil, la réunion serait consacrée à étudier "un éventuel rapprochement avec Vinci". "Mais si cela se fait, cela ne peut prendre qu'une forme amicale", ajoute une source citée par Challenges.

Des contacts suivis auraient en fait été pris ces derniers jours entre les dirigeants de Veolia et de Vinci. Et ces "premières approches auraient été suffisamment ouvertes pour décider [le président] Henri Proglio à soumettre des projets d'offre à son conseil", ajoute le magazine.

Des rumeurs insistantes circulent depuis quelques jours sur l'intérêt de Veolia pour Vinci. Ce dernier groupe traverse une phase très difficile depuis le départ fracassant de son ex-président, Antoine Zacharias. Ce dernier a d'ailleurs entrepris de contester les conditions de son départ et affirme désormais ne pas avoir réellement démissionné (voir ci-contre).

Dans ce contexte troublé, les fuites dans la presse au sujet d'une éventuelle offre de Veolia sur Vinci ont peut-être incité les dirigeants du groupe de services aux collectivités à brusquer les choses. La réunion de ce soir pourrait ainsi avoir comme première justification d'informer les administrateurs des projets effectivement en cours.

Reste que tout n'est probablement pas bouclé. Vinci ne semble pas a priori favorable à une telle opération. Quant aux modalités d'une offre éventuelle, elles restent sans doute à arrêter. Selon Challenges, Veolia "privilégierait une offre en papier, donc une offre publique d'échange, plutôt qu'une offre en cash. Mais rien n'est encore fixé sur les parités qui devraient être discutées lors du conseil".

Mercredi, l'action Veolia a chuté de près de 8%, à 38,13 euros, sur la foi de ces rumeurs. Quant à Vinci, son action a bondi de 8,24%, à 80,75 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :