Exxon Mobil porté par les prix du brut

 |   |  235  mots
Pour le pétrolier, les indicateurs sont à la hausse sur le premier trimestre. L'Américain a augmenté sa production, profitant à plein de la flambée du pétrole. Son bénéfice net a toutefois pâti d'un taux d'imposition élevé sur la période.

Alors que le prix du brut continue sa flambée, Exxon Mobil publie d'excellents résultats sur son premier trimestre. L'augmentation de la production, couplée à la demande croissante de pétrole a permis au pétrolier américain d'afficher un bénéfice net en hausse de 6,9% à 8,4 milliards de dollars et un chiffre d'affaires en augmentation de 8,4% à 89 milliards de dollars.

Pour la première fois depuis un an et demi, la production de gaz naturel et de pétrole d'Exxon Mobil a progressé de 5,1%. Rex Tillerson, le nouveau président d'Exxon Mobil depuis janvier, s'est focalisé sur l'installation de nouveaux puits d'extraction au Nigeria et sur l'augmentation des rendements des projets existants en Russie et en Angola pour profiter à plein de la hausse des prix. Une stratégie qui s'est révélée payante, alors que la demande de pétrole et les inquiétudes sur d'éventuelles ruptures d'approvisionnement au Nigeria, en Russie et au Venezuela maintiennent une forte pression sur les prix.

Toutefois, Exxon Mobil a pâti d'un bénéfice net plus faible que prévu, dû à des versements d'impôts plus importants qu'escompté. En effet, sur le trimestre, le pétrolier va devoir débourser 7,06 milliards de dollars d'impôt sur le revenu, soit 40% de plus qu'un an plus tôt. En fin de matinée, à New York, le titre est repassé dans le vert en s'adjugeant 0,17% à 63,21 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :