Fin de séance en roue libre

 |   |  781  mots
Au terme d'une séance hésitante, le marché parisien abandonne 0,02% à 5.447 points. EDF signe la plus forte hausse du CAC 40 après la publication de son chiffre d'affaires trimestriel. A l'opposé, Lagardère perd 1,4% après avoir dévoilé le sien.

La Bourse de Paris reprend son souffle ce vendredi après avoir progressé de plus de 2% depuis le début de la semaine. A la clôture, le CAC 40 recule de 0,02% à 5.447,50 points. Le volume d'affaires totalise 4,12 milliards d'euros sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie recule de 0,35% et, à Francfort, le Dax perd 0,01%.

Le baril de brut de qualité WTI se replie de 79 cents à 60,37 dollars après avoir progressé sur fond de baisse des stocks aux Etats-Unis et d'anticipations d'une nouvelle réduction de la production de l'Opep. Le dollar affiche un plus bas de deux mois à 1,2865 pour 1 euro, la forte baisse de la confiance des consommateurs américains contrebalançant la réduction du déficit commercial. Le billet vert pâtit en outre de l'annonce que la Banque de Chine allait diversifier la composition de ses avoirs en devises, ce qui laisse supposer qu'elle va réduire ses positions sur le dollar.

Sur le front des valeurs, EDF se reprend sensiblement et signe la plus forte hausse du CAC 40, avec un gain 2,56% à 48,83 euros. L'électricien a vu son chiffre d'affaires s'apprécier de 20,6% à 42,76 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année. A périmètre et taux de change constants, la croissance est de 12,9%.

Deuxième sur le podium, EADS s'octroie 1,81% à 21,96 euros. Airbus a annoncé avoir vendu 282 avions en octobre, soit un total de 508 unités depuis le début de l'année, contre 226 fin septembre. Son concurrent Boeing a enregistré 793 commandes en date du 7 novembre.

Alstom ferme le trio de tête avec un gain de 1,54% à 75,75 euros. Le groupe publiera ses résultats semestriels lundi matin avant l'ouverture du marché.

Vivendi s'adjuge 0,74% à 29,92 euros. Microsoft a signé un accord avec Universal Music prévoyant le versement à l'éditeur musical d'un pourcentage sur les ventes du baladeur numérique Zune, concurrent de l'iPod, qui sera lancé mardi aux Etats-Unis, écrit Le Figaro. Le site de téléchargement Zune Marketplace, proposera l'ensemble du catalogue d'Universal Music.

Egalement bien orienté, Total gagne 0,45% à 55,90 euros, toujours soutenu par le relèvement de l'objectif de cours de JP Morgan de 56,25 à 60 euros.

A l'inverse, Sanofi-Aventis glisse de 1,28% à 65,80 euros. Citigroup a abaissé son objectif de cours de 70,50 à 68 euros, l'intermédiaire ayant révisé en baisse sa prévision de chiffre d'affaires pour l'Acomplia, le traitement du groupe contre l'obésité. Le groupe pharmaceutique dit avoir obtenu de la Suède un accord de remboursement de ce médicament pour les patients en surpoids présentant des facteurs de risques associés.

Lagardère baisse de 1,40% à 56,25 euros. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 10 milliards d'euros sur neuf mois, en hausse de 7,3%. L'activité du pôle média progresse de 2,3% à 5,93 milliards d'euros. Le groupe de communications confirme son objectif annuel de croissance du résultat opérationnel des sociétés intégrées médias de 3% à 7% sur la base d'une parité euro-dollar à 1,25, d'un périmètre inchangé et hors impact des investissements de 21 millions dans les licences de Télévision Numérique Terrestre.

Bouygues perd 1,12% à 46,10 euros après l'annonce d'une croissance de 9%, à 19,1 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année. Le groupe de BTP et de communications indique que Bouygues Telecom comptait 6,02 millions de clients abonnés à un forfait fin septembre et 8,45 millions de clients au total.

Alcatel recule de 1,54% à 10,25 euros. La Commission de la Défense de la Chambre des Représentants américains envisage de tenir une audition mardi prochain en vue d'examiner les implications sur la sécurité nationale du rachat prévu de Lucent Technologies par le groupe français.

Au SRD, Euronext affiche la meilleure performance avec un gain de 6,52% à 91,50 euros suivi par la Scor qui progresse de 3,35% à 2,16 euros. Pour sa part, Rhodia progresse de 2,71% à 2,27 euros. Le groupe de chimie de spécialités a dégagé un bénéfice net de 71 millions d'euros au troisième trimestre, contre une perte de 121 millions un an plus tôt. Rhodia confirme ses objectifs d'une marge d'excédent brut d'exploitation récurrent d'au moins 13% en 2006 et d'un résultat net positif après quatre années de pertes.

Hermès International recule de 4,67% à 84,70 euros après un gain de plus de 3% en cinq jours. Le groupe de luxe a fait état d'un chiffre d'affaires de 351,3 millions d'euros au troisième trimestre, en hausse de 3%. A taux de change constants, l'activité progresse de 6,2%.

Enfin, ADP perd 0,36% à 55,20 euros. L'opérateur d'aéroports a vu son chiffre d'affaires augmenter de 7,2% à 1,52 milliard d'euros à fin septembre. Le groupe confirme ses objectifs pour l'ensemble de 2006, à savoir une croissance du trafic comprise entre 4% et 4,5% et une progression du chiffre d'affaires supérieure à cette fourchette.


Johan Deschamps
Copyright Investir

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :