Wall Street en hausse

Les marchés d'actions américains clôturent la séance en hausse après avoir ouvert sur une note négative. Les opérateurs estiment que la victoire des démocrates aux élections de mi-mandat ne devrait avoir qu'un impact limité sur le climat des affaires.

5 mn

Les valeurs américaines clôturent la séance en hausse alors que les démocrates ont repris la majorité à la Chambre des Représentants pour la première fois depuis 12 ans et que le Sénat pourrait également basculer. En l'absence de publications économiques, les opérateurs se sont concentrés sur l'actualité en provenance des entreprises avec, entre autre, dans le secteur pharmaceutique, les résultats trimestriels de Barr Pharmaceuticals et Human Genome Sciences. Dans le secteur de la distribution, Federated Department Stores s'inscrit en baisse après avoir publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Polo Ralph Lauren est bien orienté après avoir dévoilé des comptes trimestriels supérieurs aux attentes et avoir relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice. Enfin, Cisco Systems est en hausse avant de se plier à l'exercice, ce soir après la clôture.

Le Dow Jones clôture en hausse de 0.16% à 12 176.54 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.38% à 2 384.94 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.21% à 1 385.72 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Barr Pharmaceuticals, qui clôture en baisse de 3.60% à 49.79 dollars. Le laboratoire pharmaceutique a publié, peu avant l'ouverture du marché, ses comptes trimestriels. Les revenus pour le trimestre clos au 30 septembre sont en hausse à 332 millions de dollars contre 310 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont en baisse à 53 millions de dollars contre 83 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 78 cents contre 74 cents attendus en moyenne par les analystes.

Dans le secteur des biotechnologies, Human Genome Sciences s'inscrit en baisse de 8.10% à 12.71 dollars. Le laboratoire a vu, au troisième trimestre, ses pertes se creuser à 60.8 millions de dollars contre 54.4 millions de dollars enregistrés un an plus tôt. Ramené à une action, la perte hors impact des stock-options distribuées aux salariés s'établit à 41 cents contre 40 cents pressentis par les opérateurs. Les revenus sur la période sont en hausse à 6.7 millions de dollars contre 5.9 millions de dollars il y a un an. Wachovia en profite pour abaisser sa recommandation sur le titre à " Performance en ligne ".

Sirius Satellite Radio s'adjuge 0.73% à 4.12 dollars. Le bouquet de radios diffusées par satellite a publié ses résultats pour le troisième trimestre. Les revenus sont en hausse à 167.1 millions de dollars contre 66.8 millions de dollars un an plus tôt. Les pertes sur la période se contractent à 162.9 millions de dollars contre 180.4 millions de dollars l'année dernière. La perte par action ressort à 12 cents, soit 2 cents de mieux que les attentes des investisseurs. En ce qui concerne l'avenir, Sirius Satellite Radio précise que ses revenus pour l'ensemble de l'exercice 2006 devraient s'établir à 615 millions de dollars pour des pertes d'un montant de 565 millions de dollars.

OSI Systems abandonne 0.74% à 20.07 dollars. L'équipementier électronique a vu, au premier trimestre, ses pertes se creuser à 6.04 millions de dollars, ou 36 cents par action, contre 4.19 millions de dollars, ou 26 cents par titre, un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est en hausse à 115.5 millions de dollars contre 101.9 millions de dollars l'année dernière et en ligne avec les projections des opérateurs. OSI Systems indique, par ailleurs, qu'il anticipe, pour l'ensemble de son exercice, des revenus de l'ordre de 535 à 545 millions de dollars pour un bénéfice par action hors éléments exceptionnels de 35 à 45 cents.

Dans le secteur de la mode, Polo Ralph Lauren s'adjuge 6.36% à 76.12 dollars. La marque de vêtements a publié ses comptes pour le deuxième trimestre. Les ventes sont en hausse à 1.17 milliard de dollars contre 1.03 milliard de dollars l'année dernière à la même époque. Les profits progressent à 137 millions de dollars, ou 1.28 dollar par titre, contre 104.2 millions de dollars, ou 97 cents par action, un an plus tôt et 1.06 dollar pressenti par les analystes. Polo Ralph Lauren en profite pour relever ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice et table désormais sur un bénéfice par action de 3.50 à 3.60 dollars contre 3.25 à 3.35 dollars auparavant.

Dans le secteur de la distribution, Federated Department Stores progresse de 1.17% à 39.87 dollars. Le groupe, qui est propriétaire, entre autre, des enseignes Macy's et Bloomingdale's, a fait état, pour le troisième trimestre, de 3 millions de dollars de pertes contre un bénéfice de 436 millions de dollars l'année dernière. Hors impact de l'acquisition de May Department Stores, le bénéfice par action ressort à 20 cents contre 25 cents attendus par les intervenants. Le chiffre d'affaires sur le trimestre écoulé est en hausse à 5.89 milliards de dollars contre 5.56 millions de dollars un an plus tôt. Pour le trimestre en cours, le distributeur maintient ses prévisions de trafic et table toujours sur une croissance de ses ventes à périmètre comparable de l'ordre de 3 à 5% avec un chiffre d'affaires global de 9.1 à 9.4 milliards de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action pour le quatrième trimestre devrait s'établir entre 1.40 et 1.50 dollar, en-dessous des 1.52 dollars attendus par les opérateurs.

Enfin, Cisco Systems finit la séance sur un gain de 1.05% à 25.10 dollars. L'équipementier de réseaux pour Internet se pliera, ce soir, à l'exercice de la publication de résultats. Les investisseurs tablent, pour le premier trimestre, sur des revenus en hausse de 21% à 7.9 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 29 cents.

Sur le marché des changes, le dollar clôture en baisse après les résultats des élections. Les investisseurs estiment que la victoire des démocrates à la Chambre des Représentants pourrait leur donner plus de pouvoir pour limiter les dépenses du gouvernement. La devise européenne clôture la séance en hausse et se rapproche de ses plus hauts niveaux depuis 6 semaines à 1.2769 contre 1.2752 la veille. Le devise japonaise, de son côté, clôture en légère baisse à 117.75 yens pour un dollar contre 117.66 mardi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts sont stables. Le 2 ans finit la séance à 4.75% contre 4.76% la veille. Le 5 ans clôture à 4.61% contre 4.63% mardi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 2 point de base à 4.64%.

Le pétrole clôture la séance en hausse après la publication de statistiques concernant les réserves. Le Département de l'Energie a annoncé une hausse des réserves de pétrole brut de 400 000 barils contre une progression de 1.2 million de barils pressentie par les opérateurs. Les stocks d'essence, pour leur part, se contractent de 600 000 barils contre une baisse de 1 million de baril attendue par le marché. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance décembre clôture en hausse et repasse au-dessus de la barre des 59 dollars le baril à 59.83 dollars contre 58.93 dollars la veille.

Copyright Investir

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.